Webinaire | « Rendez-vous de la MITI : parlons interdisciplinarité »

  1. Delhon, L. Gourichon, L. Martin, E. Herrscher, T. Blasco, M. Vuillien, J. Battentier, C. Lepère, F. Bray, A. Carré, M. Montanes, G. André et A. Mazuy : Nourrir la terre, nourrir le troupeau : approche isotopique des cycles du carbone et de l’azote dans un système agro-pastoral Néolithique (Pertus 2, Alpes-de-Haute-Provence).

Webinaire de 11h à 12h30 – lien de connexion : https://orsay.bbb.cnrs.fr/b/nig-83b-oga-wxq

Plus d’informations : https://miti.cnrs.fr/evenement-scientifique/les-rendez-vous-de-la-miti-parlons-interdisciplinarite/

Colloque | Dante et les poètes latins, en mots et en images. Les traditions iconographiques française et italienne en regard

Dante e i poeti latini, per parole e per immagini.
Le tradizioni iconografiche francese e italiana a confronto

Nice, Université Côte d’Azur, Campus Carlone
20, 21 & 22 octobre 2022

programme PDF : flyer

Programme

Salle des conférences de la BU – Jeudi 20 octobre, après-midi

15.00 – 15.20 _ Accueil et Introduction, Philippe Guérin, Giulia Puma & Giampiero Scafoglio

Chair : Manuela Bertone
15.20 – 15.40_ Lecture-récitation du chant I de l’Enfer, Antonio Conti
15.40 – 16.20_Lecture-commentaire du chant I de l’Enfer, Natascia Tonelli
Discussion
Pause café

16.50 – 17.20_Dante & Virgile, en mots, Giampiero Scafoglio
17.20 – 17.50_La médiation de Servius entre Virgile et Dante, Giuseppe Ramires
17.50 – 18.20_ Le Dante & Virgile de G. Doré au Monastère Royal de Brou, Cyril Devès
Discussion

Dîner en ville

Salle des conférences de la BU – Vendredi 21 octobre, matin

Chair : Hervé Pasqua
9.00 – 9.20_Lecture-récitation du chant XXVII du Purgatoire, Antonio Conti
9.20 – 10.00_Lecture-commentaire du chant XXVII du Purgatoire, Paola Allegretti
10.00 – 10.30_L’interprétation de Virgile et Stace par Gustave Doré, Rossend Arquès
Discussion
Pause café

11.00 – 11.20_Lecture-récitation du chant IV de l’Enfer, Alessandro Scafi
11.20 – 12.00_Lecture-commentaire du chant IV de l’Enfer, Alessandro Scafi
12.00 – 12.30_Dante & Lucain, en mots, Andrea Balbo
12.30 – 13.00_Dante et la ‘bella scola’, en images, les premiers manuscrits italiens et français du Trecento, Fara Autiero

Buffet

Salle du conseil – Vendredi 21 octobre, après-midi

Chair : Philippe Guérin
14.30 – 15.00_Dante et Ovide, en mots, Claudia Di Fonzo
15.00 – 15.30_Dante, Horace et Ovide, en mots, Roberto Mercuri
15.30 – 16.00_Dante et la ‘bella scola’, en images, les manuscrits du ‘400 et les gravures des premiers imprimés, Gennaro Ferrante
Discussion
Pause café

16.30 – 18.00_Table-ronde “Humanités numériques et collaboration DHAF-IDP”, avec Filippo Fonio, Fara Autiero, Gennaro Ferrante et les organisateurs.

Soirée libre

Salle du conseil – Samedi 22 octobre

Chair : Barbara Meazzi
9.30 – 9.50_ Lecture-récitation des chants XXI et XXII du Purgatoire, Antonio Conti
9.50 – 10.30_Lecture-commentaire des chants XXI et XXII du Purgatoire, Massimo Lucarelli
10.30 – 11.00_Dante & Stace, en mots, Alfredo Morelli

Discussion
Pause café

11.30 – 12.00_Les portraits numismatiques et textuels des poètes antiques et de Dante dans une édition lyonnaise (XVIe s.), Ilaria Andreoli
12.00 – 12.30_Dante historiato de Zuccari (1586-88), la place faite à Stace, Andrea Mazzucchi
Discussion

Buffet

Dynamiques des peuplements, des territoires et des paysages : bilan et perspectives en Archéologie spatiale. Hommage à Jean-Luc Fiches

Organisation : Frédérique Bertoncello1, Marie-Jeanne Ouriachi1, Laure Nuninger² & François Favory²
1 Université Côte d’Azur, CNRS, CEPAM UMR 7264 Cultures et Environnements : Préhistoire, Antiquité, Moyen-âge, Nice, France
² Université de Franche-Comté, CNRS, UMR 6249 Chrono-Environnement, Besançon, France

Programme PDF : Programme_42e_Rencontres_Archelogie_Nice

Symposium Cumanum 2022 | Dido Unbound: the Queen of Carthage before, in, and after Vergil

Program

PDF : SYMPOSIUM CUMANUM 2022 low

Tuesday, June 21st:

Arrivals after 3pm. Meet and Greet and Social time: drinks before dinner in the main room.

Wednesday, June 22st:

8.00: Breakfast

PANEL 1, 9AM–11AM: Opening the Conference Themes

INTRODUCTIONS: Giampiero Scafoglio and Zara Torlone

Welcome of local authorities.

Chair: Giampiero Scafoglio

1. Richard Thomas (Harvard University), “Dido in the 21st Century Translation”

2. Sergio Casali (University of Rome “Tor Vergata”), “Virgil’s Dido and the Preceding Tradition”

Discussion

Coffee break

PANEL 2, 11.15AM–1.15PM: Vergil’s Dido

Chair: Zara Torlone

3. Suzanne Adema (Leiden University), “Bound by Mercurius: Mercurius as Manipulator, Interpreter and Narrator of

Dido’s Inner Life”

4. Carey Seal (University of California, Davis), “Dido’s Curiosity”

5. Campbell Celia (Emory University), “Spoiled Dido”

6. Mario Lentano (University of Siena), “Periturae ignoscit Elissae. Tracce di lettura al femminile della Didone virgiliana”

Discussion

1.15PM–2.30PM: Lunch

PANEL 3, 2.30–4PM: Dido in Latin Literature of Augustan and Imperial Age

Chair: Richard Thomas

7. Sunju Li (Jungam Academy for Greco-Roman Studies), “Dido, oratrix sagax: An interpretation of the Heroides”

8. Anne Sinha (Sorbonne Paris Nord University), “Anna soror : le rôle d’Anna dans la construction du personnage de

Didon dans la poésie latine”

9. Debra Freas (Wellesley College), “East in Ephesus: Dido and Petronius”

Discussion

Outing to Cuma

Thursday, June 23st:

8.30: Breakfast

PANEL 1, 9AM–11AM: Dido in Late Antiquity

Chair: Jim O’Hara

10. Graziana Brescia (University of Bari), “L’allattamento ferino e i geni della perfidia. I convicia di Didone in età tardo-antica”

11. Giancarlo Abbamonte (University of Naples “Federico II”) and Fabio Stok (University of Rome “Tor Vergata”), “Dido in

the Late Ancient Commentaries”

12. Étienne Wolff (University of Paris Nanterre) “Didon dans quelques recueils poétiques latins tardifs (Épigrammes d’Ausone,

Epigrammata Bobiensia, Anthologie latine)”

13. Sophia Papaioannou (National and Kapodistrian University of Athens), “Editing the Dying Dido for a Christian lector

doctus (Tertullian and Prudentius on Dido’s suicide)”

Discussion

Coffee break

PANEL 2, 11.15AM–1.00PM: Receptions of Dido: Europe

Chair: Barbara Weiden Boyd

14. Cristalle Watson (University of British Columbia), “Cutting and Pasting Dido: The Vergilian Centos of Geta and Proba”

15. Giandamiano Bovi (University of Parma), “Luca Pulci’s Pistole, addressed to Lorenzo di Medici. Rewriting Dido”

16. Patrick Lake (The Hill School), “Shakespeare’s Dido in the Tempest”

Discussion

1.00PM–2.15PM: Lunch

Outing in Naples (Archaeological Museum)

Friday, June 24st:

8.30: Breakfast

PANEL 1, 9AM–10.45AM: Receptions of Dido: Beyond Europe

Chair: Sergio Casali

17. Zara Torlone (Miami University, Ohio), “Two Didos in Russian Poetry: Anna Akhmatova and Joseph Brodsky”

18. Carlos Mariscal de Gante (National Autonomous University of Mexico), “Dido, a Feminist Symbol for 20th Century

Mexican Society: Rosario Castellano’s Lamentación de Dido”

19. Erika Valdivieso (Yale University), Searching for Dido in Colonial Latin America

Discussion

Coffee break

PANEL 2, 11.00AM–1.00PM: Dido Today

Chair: Sophia Papaioannou

20. Alicia Matz (Boston University), “Ipsa sua Dido concidit usa manu: Vergil, Ovid, and Dido’s Agency in Three Modern

Retellings”

21. Francesca Tataranni (Northwestern University), “Waking up over the Aeneid in 1985: Dido and a fresco fracas during the

Reagan presidency”

22. Barbara Weiden Boyd (Bowdoin College), “Dido in the Desert: Stella Duffy Reads Virgil with Ovid”

23. Muriel Lafond (University of Nice-Côte d’Azur), “What Ever Happened to Queen Dido (on screen)?”

Discussion

1.00PM–2.15PM: Lunch

PANEL 3, 2.15PM–4PM: The “Alternative” Didos

Chair: Alessandro Barchiesi

24. Ekbom Moa (University of Gothenburg), “Urbem praeclaram statui: Perceiving Dido the Builder in Antiquity”

25. Alessandro Barchiesi (New York University), “Dido, Venus and Cyprus”

26. Giampiero Scafoglio (University of Nice-Côte d’Azur), “Dido in Dante, Petrarca and Boccaccio”

Discussion

Concluding Remarks

Outing and Dinner in Sorrento

Saturday, June 25th: Morning departure

Colloque | Vallées de Préhistoire

La nature des présentations et des discussions va se construire autour de la question des archives culturelles et naturelles, dans le cadre d’une réflexion plus générale sur les modes d’existence, l’exploitation des ressources, la gestion des espaces et la construction des territoires.

Programme détaillé

Si vous êtes intéressés, nous avons quelques places restantes pour participer en tant qu’auditeur. Seuls les trajets sont à vos frais (logement en camping). Toutefois, afin de gérer au mieux les places qui sont limitées, nous avons crée un formulaire d’inscription très simple avec possibilité de s’inscrire par jour ou pour la semaine ( https://forms.gle/scE4kZFc6PhtyYET9).

Guillaume Porraz (CNRS-LAMPEA), guillaume.porraz@cnrs.fr
Antonin Tomasso (CNRS-CEPAM), antonin.tomasso@cnrs.fr
Louise Purdue (CNRS-CEPAM), louise.purdue@cepam.cnrs.fr

Colloque | Zoomathia : Observation zoologique, expérience et expérimentation sur l’animal, dans l’Antiquité et au Moyen Âge

Programme PDF : affiche-programme (v1.4)

21/10
Musée Matisse, 164 Av. des Arènes de Cimiez, 06000 Nice
22/10
MSHS, Salle Plate (031), 25 avenue François Mitterrand, 06300 Nice

Le réseau de recherche Zoomathia organise à Nice, les 21 et 22 octobre 2022, un colloque international consacré à L’observation zoologique, l’expérience et l’expérimentation sur l’animal, dans l’Antiquité et au Moyen Âge. Dans le prolongement du colloque Expertus sum : L’expérience par les sens dans la philosophie naturelle médiévale, organisé en 2009 par I. Draelants et Th. Benatouïl, ce colloque se propose d’étudier les témoignages anciens d’une activité d’investigation pratique, réglée, éventuellement instrumentée sur les animaux ou avec eux, ainsi que les traces révélant des protocoles expérimentaux.
Dès les enquêtes sur la nature menées par les présocratiques (Alcméon, Anaxagore, Démocrite…) et les premiers traités de la Collection hippocratique, datés du Ve siècle avant notre ère, l’animal apparaît à la fois comme un objet d’investigation et comme un témoin pour la compréhension générale des phénomènes biologiques. Ce double statut est au cœur de l’œuvre zoologique d’Aristote, qui développe des enquêtes appliquées, anatomiques, physiologiques et éthologiques en particulier, poursuivies ensuite par les médecins des époques hellénistique et romaine et par les médecins arabes. Galien nous a laissé sur ces recherches d’abondants témoignages.
L’histoire officielle de la science antique et médiévale accorde généralement une place faible à la zoologie post-aristotélicienne, et considère souvent le Moyen Âge comme une période pauvre du point de vue des perspectives scientifiques, des enquêtes empiriques et des engagements épistémologiques. Ne peut-on, à rebours de l’opinion reçue et en se faisant l’avocat de l’ange, identifier plus résolument, dans ces époques antérieures à la révolution scientifique, des cas d’observation contrôlée correspondant à une méthode expérimentale ancienne ? Même si les cadres sont différents, et n’ont pas pour critère de validation la répétition, la quantification, la précision des mesures, différentes formes plus ou moins méthodiques d’investigation par le regard, de démonstration ou de réfutation sont manifestes dans les textes. Comparées aux formes de l’expérimentation moderne, celles-ci participent du même désir de tirer au clair le réel et d’en proposer une expression générale ou systématique.
Le seul regard de l’historien ou du philologue peut s’avérer insuffisant à saisir les témoins parfois discrets de ces activités d’enquête, et la coopération du biologiste ou de l’épistémologue peut sur les dossiers pertinents se révéler utile. Ces collaborations sont donc vivement encouragées.

Plusieurs pistes non exclusives sont proposées à la réflexion :

  • La question des formes et des structures de l’expérimentation ou de la « preuve », au regard des normes modernes de rigueur méthodologique et, dans une perspective plus large, le statut épistémologique des opérations conduites.
  • La question des fonctions de l’expérimentation : comment les deux grands objectifs de l’expérience – fonction de recherche et fonction de preuve ou de réfutation – sont-ils articulés ?
  • L’impact des observations réglées et des expérimentations sur les relations anthropozoologiques : les traces d’une réflexion, en particulier, sur le statut éthique et juridique de l’animal lié à d’expérience ; la considération de son rôle social et économique.
  • Les rapports entre expérimentation scientifique et pratiques rituelles (religieuses ou magiques) impliquant la mise à mort d’animaux ou l’utilisation de parties d’animaux (par exemple comme remède) : outre l’objet commun de ces différentes activités, la présence de gestes semblables, l’observation réglée par un certain protocole.
  • L’étude approfondie de plusieurs dossiers : celui par exemple des pratiques de dissection ou de vivisection et de leurs enjeux médicaux ou biologiques ; les descriptions de comportements organisés relevant de l’intelligence ou de la technique animale ; l’utilisation des animaux comme cobayes pour des tests pharmaceutiques.
  • Les débats épistémologiques sur le rôle et la fiabilité des observations dans la connaissance des organismes animaux, et le rapport entre théorie et empirie en biologie.
  • Les témoignages iconographiques d’expériences ou d’expérimentation conduites sur les animaux

Les propositions de communication (500 mots maximum) par des chercheurs confirmés ou des jeunes chercheurs, sont à envoyer avant le 15 juin 2022 aux adresses suivantes : arnaud.zucker@univ-cotedazur.fr ou anaelle.broseta@ens.fr. Elles pourront être formulées dans les langues traditionnelles du réseau Zoomathia : en français, anglais, allemand, italien ou espagnol. Le comité scientifique communiquera ses réponses le 10 juillet 2022.

Comité d’organisation

A. Zucker (UCA, Nice), A. Broseta (UCA, Nice/ Sorbonne Université), A. Scaccuto (UCA, Nice / Università di Siena).

Comité scientifique

  • Véronique Boudon-Millot
  • Christophe Chandezon
  • Isabelle Draelants
  • Brigitte Gauvin (à confirmer)
  • Oliver Hellmann
  • Michel Kreutzer
  • Stavros Lazaris
  • Orly Lewis (à confirmer)
  • Jean Trinquier
  • Baudouin Van den Abeele (à confirmer)
  • Arnaud Zucker

Zoological Observation, Experience and Experimentation on Animals, in Antiquity and the Middle Ages

The Zoomathia research network is organizing an international Conference in Nice on October 21 and 22, 2022, devoted to Zoological observation, experience and experimentation on animals in Antiquity and the Middle Ages.
Following the conference Expertus sum : L’expérience par les sens dans la philosophie naturelle médiévale organized in 2009 by I. Draelants and Th. Benatouïl, this conference will study the ancient testimonies of a practical, programmed, instrumented or interactive investigation on and with animals, as well as the hints revealing experimental protocols.
As early as the investigations on nature carried out by the pre-Socratics (Alcmaeon, Anaxagoras, Democritus…) and the first treatises of the Hippocratic Collection, dated from the 5th century B.C., the animals appear both as an object of investigation and as a witness for the general understanding of biological phenomena. This double status lies at the heart of Aristotle’s zoological work, which develops applied investigations, on anatomical, physiological and ethological aspects, that will be pursued by physicians of the Hellenistic and Roman eras and by the Arab physicians. Galen left us abundant evidence of this kind of research.
The official history of ancient and medieval science generally gives a weak place to post-Aristotelian zoology, and often considers the Middle Ages to be a poor period from the point of view of scientific perspectives, empirical investigations and epistemological commitments. Can we not reassess the received opinion and “play angel’s advocate”? In other words, can we not identify more resolutely, in those times preceding the scientific revolution, some cases of controlled observation corresponding to an ancient experimental method? Even if the frameworks are different and give less importance to reiteration, quantification, and precise measuring as criteria of validity, different forms of investigation by means of observation, demonstration or refutation are manifest in the texts. Compared to modern ways of experimentation, they participate in the same desire to understand the how and why of the phenomena and to propose a general or systematic expression of them.
The historian’s or philologist’s gaze alone may prove insufficient to grasp the sometimes discreet witnesses of these investigative activities, and the cooperation of the biologist or epistemologist may prove useful in many cases. These collaborations are therefore strongly encouraged.

Topics of interests include (but are not limited to):

  • The question of the forms and structures of experimentation, with regard to modern standards of methodological rigor and, in a broader perspective, the epistemological status of the experiments described or commented on in ancient texts.
  • The question of the functions of experimentation: how naturalists deal with the two main objectives of experimentation, i. e. the function of research and the function of proof or refutation?
  • The impact of regulated observations and experiments on anthropozoological relations: the traces of a reflection, in particular, on the ethical and legal status of the experimental animal; the consideration of its social and economic role.
  • The relationship between scientific experimentation and ritual practices (religious or magical) involving the killing of animals. In addition to the common object of these different activities, the presence of similar gestures, the observation regulated by a certain protocol.
  • The in-depth study of several themes: for example, that of dissection or vivisection practices and their medical or biological stakes; the descriptions of organized behaviors related to animal intelligence or technique; the use of animals as guinea pigs for pharmaceutical tests.
  • Epistemological debates on the role and reliability of observations in the knowledge of animal organisms, and the relationship between theory and empirics in biology.
  • Iconographic evidence for zoological experience or experimentation

Proposals for papers (500 words maximum), from established researchers or young investigators, should be sent before June 15, 2022 to the following addresses: arnaud.zucker@univ-cotedazur.fr or anaelle.broseta@ens.fr. They can be formulated in the traditional languages of the Zoomathia network: French, English, German, Italian or Spanish. The scientific committee will communicate its answers at on July 10, 2022.

Organization committee

A. Zucker (UCA, Nice), A. Broseta (UCA, Nice/ Sorbonne Université), A. Scaccuto (UCA, Nice/ Università di Siena).

Scientific committee

  • Véronique Boudon-Millot
  • Christophe Chandezon
  • Isabelle Draelants
  • Brigitte Gauvin (to be confirmed)
  • Oliver Hellmann
  • Michel Kreutzer
  • Stavros Lazaris
  • Orly Lewis (to be confirmed)
  • Jean Trinquier
  • Baudouin Van den Abeele (to be confirmed)
  • Arnaud Zucker

3e Séminaire Jeunes Chercheur.ses

Affiche PDF : Affiche_Séminaire_Jeunes_Chercheur.ses_2022

9h00 – Introduction 

9h15 – Chloé Tardivel –Parler vulgaire, parler vulgairement à Bologne XIVeXVesiècle

10h15 – Perrine Saillard –Inscriptions épigraphiques et Intelligence Artificielle : à propos des images lacunaires et détruites dans les peintures murales de l’arc alpin, le cas de l’église San Sebastiano de Celle di Macra

10h35 – Aude Lazaro –De bois et de pierre : les apports de l’archéologie du bâti et de l’archéométrie à l’étude des chapelles et églises de Provence orientale

11h05 -Pause 

11h15 – Lucie Lobidel-La Vierge au Manteau dans les manuscrits enluminés, sceaux et gonfalons du XIIe-XVIesiècle

11h35 – Ambre Malet –Les « merveilles » de l’Historia rerumAnglicarumde Guillaume de Neubrige. Le discours de l’Église sur les êtres surnaturels dans l’Angleterre du XIIe siècle

11h55 – Chloé Tardivel –Aspects concrets de la thèse: retour d’expérience sur la rédaction

12h45 – Conclusion 

Buffet

Festival Européen Latin Grec

Les étudiantes et les étudiants de lettres classiques participent à la LECTURE PUBLIQUE INTERNATIONALE DE L’OEDIPE ROI DE SOPHOCLE rassemblant des milliers de lecteurs qui liront simultanément des extraits de l’œuvre dans tout le monde,  en des dizaines de langues.

Nos lectrices et lecteurs : Elena-Marie Froger Louise Guntz
Anaïs Robaglia
Gérard Boyer
Raphaël Fabre

avec la collaboration de Pierfrancesco Musacchio

sous la direction de Giampiero Scafoglio

Affiche : AFFICHE FEST LATIN GREC

Colloque | 3e colloque : Jeunes chercheurs et chercheuses en Préhistoire  

La matinée sera surtout consacrée aux « flash-talk » et présentations des étudiants du master PPA, quand l’après-midi sera pour les nouveaux arrivants au CEPAM étudiant la Préhistoire l’occasion de nous présenter leur sujet de thèse ou de post-doctorat. Avec les prises de paroles d’Hatem Djerbi et Carlo Mologni, la dernière session de l’après-midi sera centrée sur la thématique « Construire sa recherche hors des frontières métropolitaines : enjeux, apports et obstacles ».
Vous trouverez ici le programme détaillé :
Cette journée à une vocation pédagogique et d’accueil, aussi tous les membres du CEPAM sont chaleureusement attendus malgré la tenue du séminaire sur le campus de SJA2 et l’absence de buffet.
Pour ceux qui ne pourraient être présent physiquement, une instance en distanciel est programmée. Nous vous ferons parvenir les codes d’accès le matin même.
Lien Zoom :

https://univ-cotedazur.zoom.us/j/83529671232?pwd=SnlMWjR4WHQ4YUpYUUVlZk0ydUdidz09

ID de réunion : 835 2967 1232
Code secret : 042545
Pour vous connecter depuis un téléphone fixe:

  1. Composer le +33 1 8699 5831
  2. Entrer l’ID 835 2967 1232 puis #
  3. Entrer le code 042545 puis #