Apéro conférence | Les Ladies du ‘Boys Club’ ou les figures cachées dans l’histoire de l’archéologie:

Synopsis : Il y a plus de 25 ans, l’historienne des sciences Margaret Rossiter décrit « l’effet Matilda » : le processus historique par lequel les femmes scientifiques ont été éliminées de l’histoire. Bien que la recherche en histoire des sciences ait travaillé pour identifier et rectifier ce biais sur les dernières 40 années, ces efforts ont été moins nombreux du point de vue des sciences sociales. L’histoire de l’archéologie a pour sa part produit des récits qui sont largement centrés sur les « pères » fondateurs. Dans le Pacifique, l’analyse historiographique de notre discipline en est à ses débuts, ce qui offre une chance unique d’écrire une histoire plus inclusive et multivocale.
Dans cet exposé, je présenterai le contexte et la mise en place d’un projet de recherche visant à répondre à l’appel lancé par Rossiter d’« écrire une histoire plus juste, et une histoire et sociologie des sciences plus complètes, qui ne laissent pas les « Matildas » de côté, mais au contraire en mettent de nombreuses en lumière ». Je présenterai ensuite certaines de ces Matildas du Pacifique, et de ce que leurs biographies scientifiques nous disent sur, à la fois, la place historique des femmes au sein de la discipline archéologique et la place des femmes dans l’histoire écrite sur cette science. En effet, il y a une double invisibilité à considérer pour l’histoire des femmes en archéologie (ou en science en général): (i) quels facteurs ont contraint les femmes à rester longtemps minoritaires dans discipline et (ii) pourquoi celles qui réussissent à contribuer restent-elles difficiles à discerner dans les sources et les récits historiques ? En tant qu’archéologues, nous sommes formé.e.s pour être conscient.e.s qu’en fouilles « l’absence de preuves n’est pas preuve d’absence ». Dans l’histoire de notre discipline, il nous faut être attenti.f.ve.s aux voix dissimulées dans le silence des archives.


L’évènement aura lieu en salle plate de 12h à 13h et sera suivi d’un buffet amicale. Nous vous invitons donc à ramener vos spécialités, salé ou sucré, à partager. Les boissons sont offertes.

Soutenance | Comportements socio-économiques au Paléolithique inférieur en Europe

Le mardi 28 juin 2022 à 14h, en salle 2B48
Pôle universitaire Saint-Jean d’Angély, Bâtiment SJA2 5 rue du 22ème BCA, 06300 Nice

Pour celles et ceux qui souhaiteraient y assister mais qui ne pourront pas être présent·e·s sur place, le lien de la visioconférence sera publié ultérieurement.

Avis Soutenance Juliette Guibert–Cardin (PDF)

Résumé

Les industries lithiques du Paléolithique inférieur européen sont caractérisées par une grande variabilité typo-technique encore mal cernée (assemblages bifaciaux, à éclats, à petits outils…). Cette disparité est souvent expliquée par le seul fait culturel. Seule une partie de la recherche prend en compte les questions relatives au temps d’occupation des sites, à leur place dans le territoire ou encore à la fonction de site. En prenant en compte ces facteurs, ce travail participe à une réévaluation des interprétations des séries lithiques pour cerner les comportements socio-économiques des groupes concernés.

La fonction des outils anciens est au coeur des réflexions de cette thèse. Dans cette perspective, afin d’approcher les outils aussi bien dans leur structure propre qu’au sein de l’ensemble lithique auquel ils appartiennent, nous avons croisé analyse fonctionnelle et techno-morpho-fonctionnelle. La restitution des processus post-dépositionnels, préalable indispensable à toute analyse fonctionnelle, est abordée par le biais de la pétroarchéologie.

Cette recherche est fondée sur des sites bien datés, en contextes stratigraphiques fiables et ayant fait l’objet d’analyses pluridisciplinaires. L’étude porte sur neuf séries archéologiques, représentatives d’une bonne partie de la diversité typo- technologique qui caractérise la période et issues de modalités d’occupation et de contexte paléoclimatique variés : Soucy (France ; MIS 9), Marathousa 1 (Grèce ; MIS 12) et Valle Giumentina (Italie ; MIS 15-12).

Les données suggèrent que les activités, variées et brèves, sont réalisées avec des outils structurés autour du couple partie active/préhensible. Nous proposons que la composition des ensembles lithiques observés reflète la flexibilité des groupes humains, leur adaptation à des besoins immédiats, à des matières premières locales diversifiées et à des contextes paléoenvironnementaux variés. Cette flexibilité pourrait être à l’origine de la remarquable résilience des groupes humains à travers les changements de milieux et les variations climatiques caractérisant le Paléolithique inférieur.

Mots-clefs: Pléistocène moyen, Paléolithique inférieur, industrie lithique, tracéologie, analyse fonctionnelle, analyse techno-morpho- fonctionnelle

Accès

  • Arrêt de tram L1 – Saint Jean d’Angély Université
  • Bâtiment SJ2, salle 2B48
  • Prendre les escalators, tourner à droite puis monter au 2ème étage par les escaliers

 

Appel à fouilleurs bénévoles

La mission recherche des étudiants en Master ou thèse, éventuellement en L3, avec expérience de fouille en contexte préhistorique. Le déplacement jusqu’à Fairbanks est à la charge des bénévoles et le logement se fait sous tente. Envoyer rapidement une lettre de motivation et un CV à : yan.gomez@cnrs.fr

Soutenance de thèse | Interactions régionales sur le plateau anatolien au Chalcolithique ancien. Approche techno-fonctionnelle de l’industrie en obsidienne de Çatalhoyük-Ouest et Tepecik Çiftlik

La soutenance aura lieu le mercredi 18 mai 2022 à 14h, en salle 6 à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 12 place du Panthéon, 75005 Paris, devant un jury composé de :

  • Frédéric Abbès, Ingénieur de recherche CNRS (Examinateur)
  • Laurence Astruc, Chercheure CNRS (Examinatrice)
  • Sylvie Beyries, Directrice de recherche émérite CNRS (Co-directrice)
  • Didier Binder, Directeur de recherche émérite CNRS (Rapporteur)
  • Juan José Ibáñez Estévez, Senior researcher CSIC (Rapporteur)
  • Laurence Manolakakis, Chercheure HDR CNRS (Directrice)

A partir de 6500 BC, au Néolithique final, de profondes mutations ont lieu en Anatolie centrale qui affectent plusieurs aspects de la vie quotidienne des communautés locales. On observe des changements dans les pratiques funéraires, les productions artistiques, la mobilité humaine et pastorale, les relations entre habitants, qui démontrent une compétition sociale accrue. L’industrie lithique ne semble pas impactée par ces bouleversements. L’Anatolie centrale, avec ses sources d’obsidienne utilisées à large échelle, est une région clé pour interroger le développement des communautés sous l’angle de l’exploitation des matières premières, de l’économie et des techniques. L’objectif de ce présent travail était de caractériser les interactions interrégionales sur le plateau anatolien, entre la plaine de Konya et la Cappadoce, par l’analyse techno-fonctionnelle de deux assemblages lithiques. Nous avons ainsi restitué les comportements liés à la production, l’utilisation et l’abandon de l’industrie en obsidienne de Tepecik Çiftlik (Cappadoce) et Çatalhöyük-ouest (plaine de Konya). Les contacts observés entre la plaine de Konya et la Cappadoce autour de 6000 BC ne semblent pas avoir d’impact sur la production, l’utilisation ou l’abandon de l’industrie lithique. Il semble exister des faciès culturels régionaux entre 6000 et 5500 BC en Anatolie centrale.

Invitation : invitation_soutenance_Alice-Vinet

Fouille archéologique programmée de Basi à Serra-di-Ferro (Corse-du-Sud)

Site de référence pour la Préhistoire récente corse, éponyme d’un faciès du Néolithique récent, le site de Basi a été découvert en 1965 puis sondé par Gérard Bailloud entre 1968 et 1971. La séquence mise au jour s’étend du Néolithique ancien à l’âge du Bronze final. Depuis 2015, de nouvelles campagnes de fouilles ont pour objectif de renouveler la documentation de ce gisement en précisant notamment la nature des diverses occupations ainsi que leur chronologie. La campagne de 2022 consistera en la fouille de plusieurs secteurs documentant notamment les niveaux d’habitats du Néolithique récent (entre environ 4400 et 3800 avant notre ère) ainsi que la confirmation de l’existence d’une occupation mésolithique découverte en 2021.

Conditions de participation :

  • bénévolat
  • âge minimum : 18 ans
  • participation à toute la campagne
  • six jours de travail par semaine
  • vaccination antitétanique obligatoire
  • vaccination anti-COVID ou test PCR négatif (< 3 jours)
  • hébergement sous tente personnelle
  • voyage à la charge des fouilleurs
  • participation aux tâches ménagères
  • bonne condition physique nécessaire.

Demande de participation motivée et CV à adresser à :

  • Thomas Perrin
  • CNRS – UMR 5608 TRACES
  • Université de Toulouse Jean-Jaurès
  • Maison de la Recherche
  • 5, allée Antonio-Machado
  • F-31058 Toulouse cedex 9
  • tél.: 00 33 (0)5 61 50 41 88
  • port. : 00 33 (0)6 03 15 61 77
  • thomas.perrin@cnrs.fr

Le Printemps des Poètes s’invite à la grotte du Lazaret

« Le poète existait dans l’homme des cavernes (…) : parce qu’il est part irréductible de l’homme » (Saint-John Perse, allocution au banquet du Nobel, 10 décembre 1960).
Ce rendez-vous culturel est le fruit d’une collaboration entre le Département des Alpes-Maritimes, l’université Côte d’Azur (CEPAM et Master ICCD) et l’université du Texas à Dallas (LabSynthE).
Du mercredi au dimanche, de 17h00 à 18h00, les visiteurs sont invités à venir découvrir un mapping onirique et avant-gardiste dans la grotte du Lazaret, accompagné d’enregistrements de poèmes diffusés via des haut-parleurs directionnels. Des panneaux installés dans le parc préparent le visiteur à son immersion poétique dans la grotte.
Un livret bilingue permettant de découvrir la nouvelle génération de poètes nord-américains, à travers des œuvres inédites en français, sera remis aux visiteurs (également téléchargeable sur le site du Département des Alpes-Maritimes). Ces poètes brillants, parfois surprenants et nous rappellent que la poésie – comme toute autre forme littéraire – est le reflet de la diversité et de la complexité du monde.
Le samedi 26 juin, à partir de 19h00, Pam Houston, Nate Marshall, Jake Skeets et Eric Freeze participeront – en direct et en distanciel – à une séance de lecture de poèmes, en anglais, sur le thème du désir. Cet évènement sera diffusé sur les réseaux sociaux et dans la salle de médiation du site préhistorique du Lazaret (accès dans la limite des places disponibles).

À noter : L’accueil du public reste soumis à des règles sanitaires strictes : port du masque obligatoire, distanciation physique, gel hydroalcoolique à disposition, respect des protocoles d’entrées et de sorties ainsi que de la jauge mise en place afin de gérer l’affluence.

Contact : lazaret@departement06.fr – 04 89 04 36 00

Pour toute information complémentaire : cliquer ici

Soutenance | L’Historia destructionis Troiae de Guido delle Colonne

Arianna Quarantotto a le plaisir de vous convier à sa soutenance de thèse de doctorat en Langue et Littérature ancienne, intitulée « L’Historia destructionis Troiae de Guido delle Colonne »  ce jour, le vendredi 21 mai, à 15h.

La thèse de doctorat a été réalisée au laboratoire du CEPAM (UMR 7264, CNRS) à l’Université Côte d’Azur sous la direction de Giampiero Scafoglio.

En raison des conditions sanitaires actuelles, la soutenance sera retransmise et uniquement accessible via la plateforme zoom :

https://univ-cotedazur.zoom.us/j/89376959147?pwd=Q0VCRGtTdmEvaXN1L1E2YnN2YUpldz09

Soutenance Thèse | Systèmes de production céramique des premiers paysans du domaine liguro-provençal (VIeme millénaire BCE) : traditions techniques des décors

Laura Cassard a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse de doctorat intitulée « Systèmes de production céramique des premiers paysans du domaine liguro-provençal (VIeme millénaire BCE) : traditions techniques des décors ». Celle-ci a été réalisée au laboratoire du CEPAM (UMR 7264, CNRS) à l’Université Côte d’Azur sous la direction de Didier Binder.

La soutenance se déroulera ce mercredi 16 décembre à 14h

Elle sera soutenue publiquement devant le jury composé de Isabella Caneva, Professeure émérite à l’Università del Salento ; François Giligny, Professeur, Université Paris I La Sorbonne ; Claire Manen, Directrice de recherche UMR 5608, CNRS ; Miquel Molist, Professeur, Université Autònoma de Barcelona.

En raison des conditions sanitaires actuelles, la soutenance sera retransmise et uniquement accessible par visioconférence.
Par ailleurs, pour des raisons pratiques, l’utilisation de votre micro et de votre caméra ne sera pas permise.

Heure : 16 décembre 2020 à 13h45 [la soutenance commencera à 14h]

Participer à la réunion Zoom:

https://univ-cotedazur.zoom.us/j/87560620112?pwd=SExKdE1zMlNqTjNabDg2TUJPU2QxZz09

ID de réunion : 875 6062 0112
Code secret : 050017

Pour vous connecter depuis un téléphone fixe:
1. Composer le +33 1 8699 5831
2. Entrer l’ID 875 6062 0112 puis #
3. Entrer le code 050017 puis #