Festival du Film archéologique de Florence | #inminimismaxima & Rocher de l’Impératrice

site du festival : http://www.firenzearcheofilm.it/programma-sintesi/ 

13 mars 2019

Projection du « Puzzle azilien » sur les fouilles archéologiques du Rocher de l’Impératrice (6’ d’Alexis Villaine et Nicolas Baker, production CNRS images)

https://www.dailymotion.com/video/x6dzo12

http://www.cepam.cnrs.fr/projets/operations-archeologiques-de-terrain/operation-rocher-de-limperatrice-france-epipaleolithique/

15 mars 2019

Projection de « #INMINIMISMAXIMA » sur les fouilles archéologiques de Valle Giumentina (52’ de Pierre Gaignard et Laura Haby, production CNRS CEPAM)

http://www.cepam.cnrs.fr/projets/medias-grand-public/film-inminimismaxima/

http://www.cepam.cnrs.fr/projets/operations-archeologiques-de-terrain/operation-valle-giumentina-italie-paleolithique-inferieur/

 

In Minimis Maxima, Jean-Noël Jeanneney & Hommage à Pino Pascali

 

#INMINIMISMAXIMA, un film de Pierre Gaignard et Laura Haby, production CNRS CEPAM ; 52’ 2018

« la Nature est la plus grande dans les détails les plus infimes » (Pline le Vieux) : ce film hybride, artistique et archéologique, invite à penser l’Humanité d’hier en regardant celle d’aujourd’hui à moins que ce ne soit l’inverse. Au travers de nos gestes, nos traditions, nos territoires, notre résilience, nos objets techniques, qu’il s’agisse de bifaces ou de smartphones, l’archéologue et le réalisateur tentent de fournir de véritables images sur la Préhistoire de Valle Giumentina. Par un va-et-vient entre le temps qui s’écoule sur le chantier de fouille et le temps long que l’on explore, le regard ethnographique se forme, la mémoire s’éveille, le discours historique s’écrit.

Pierre Gaignard est diplômé des beaux-arts de Rennes et de Lyon. Cinéaste, sculpteur, conteur, il livre sur ses sujets de recherche des œuvres éclectiques, sous forme de films ou de constructions métalliques motorisées.
Laura Haby a été formée à la peinture et l’art audiovisuel aux beaux-arts de Montpellier et de Lyon, puis au Fresnoy, studio national des arts contemporains. Laura Haby concentre aujourd’hui ses films sur différents axes de recherche associant récits intimes et contextes sociaux, discours et mise en forme plastique.

20 Septembre : In Minimis Maxima, Jean-Noël Jeanneney & Hommage à Pino Pascali

Film – #inminimismaxima

Exposition | Archéologie des migrations

En complément de la Journée d’étude EUR ODYSSEE : « Quel impact des dynamiques environnementales sur les déplacements de population? État des lieux interdisciplinaires, débats et perspectives de recherche » découvrez dans le hall de la MSHS, une exposition réalisée par l’Inrap : l’archéocapsule  « Archéologie des migrations ».

MIGRATIONS-181116_depliant