Médiation | Vallées de Préhistoire

Source : https://journees-archeologie.fr/c-2022/fiche-initiative/12794/Vallees-de-Prehistoire

Ateliers et évènements proposés le samedi 18 juin et dimanche 19 juin sur les communes de Trigance et Comps-sur-Artuby dans le cadre de la semaine scientifique « Vallées de Préhistoire ». Evènements variés organisés en plein-air par l’équipe de recherche « Jabron Verdon Vallées de Préhistoire » (coord. CEPAM CNRS Université Côte d’Azur, LAMPEA CNRS Aix-Marseille Université, Université de Liège) et par l’association Arkéodidacte.

Interview | Les sciences au chevet de Notre-Dame

Martine Regert est chargée de mission pour le CNRS du pilotage du chantier scientifique de Notre-Dame de Paris. Trois ans après le terrible incendie, nous lui avons demandé quelles recherches étaient menées en lien avec la cathédrale.

Interview pour The Conversation : https://theconversation.com/les-sciences-au-chevet-de-notre-dame-180915

Chronique sur France Culture « Et maintenant ? » de Quentin Lafay : https://www.franceculture.fr/emissions/et-maintenant/et-maintenant-du-jeudi-21-avril-2022

Conférence Publique | Raconter la Préhistoire à travers les sédiments

Mercredi 27 avril 2022 à 18 h

Musée de Préhistoire de Terra Amata
25, boulevard Carnot – Nice

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Port du masque et présentation obligatoires du passe sanitaire.

Comment reconstituer les environnements et les climats du passé, les activités pratiquées par les hommes et leur chronologie sans toucher aux vestiges ? Les sédiments gardent une riche mémoire de la Préhistoire, il suffit juste de savoir la lire. Feuilletons ensemble les archives sédimentaires d’Italie, d’Alsace et du Pérou !

Dans le cadre du cycle 2022 :  « Préhistoire : de vieux vestiges pour de jeunes chercheurs »
Comme chaque année, le musée de Préhistoire de Terra Amata organise un cycle thématique de conférences, avec le soutien des amis du musée, le CEPTA (https://www.ceptanice.fr). Cette année, nous avons voulu évoquer la richesse de la Préhistoire en donnant la parole exclusivement à de jeunes chercheurs : doctorants, postdoctorants ou chercheurs nouvellement recrutés.

Médiation culturelle | Semaine de l’histoire et de l’archéologie du Département du Var

Toute la programmation est accessible gratuitement, dans la limite des places disponibles. Seules la Journée d’étude et les rencontres dans les collèges ne sont pas accessibles au grand public.

  • Le Département du Var invite le public à partager des moments privilégiés avec une trentaine d’auteurs (roman, bande dessinée, essai, témoignage, poésie…) dont les ouvrages abordent des thématiques historiques ou archéologiques. Au total, plus d’une quarantaine de rencontres dans les médiathèques et librairies participantes sont programmées du 8 au 12 mars sur l’ensemble du territoire varois. Échanges, lectures, dédica-ces… Toutes ces animations sont ou- vertes à tous.
  • Les conférences historiques des 8, 9 et 10 mars seront retransmises en direct sur var.fr/culture/sdha et sur la page Facebook Département du Var. Celle du 11 mars sera retransmise sur abbayedelacelle.fr et sur la page Facebook Département du Var.

Pour y assister, rendez-vous sur var.fr/culture/sdha (abbayedelacelle.fr le 11 mars) ou sur la page Facebook Département du Var. À l’horaire de la conférence, la vidéo se lancera automatiquement.
Plus de renseignements sur var.fr/culture/sdha et sur la page Facebook dédiée à la Semaine départementale de l’histoire et de l’archéologie du Var.

A noter :

DRAGUIGNAN Jeudi 10 Mars à 20H30  : Conférence archéologique Ancienne prison, la nécropole et l’habitat d’époque romaine Auditorium du pôle Chabran (Patrick Digelmann)

TOULON Mardi 8 mars à 20 H 30 : Conférence archéologique « Que peut nous apprendre la Préhistoire dans le Var » Atrium de l’hôtel du Département (Antonin Tomasso)

Communication à la Journée de l’archéologie dans le Var, samedi 12 Mars à Saint-Raphaël au Centre culturel Mistral :

  • 9 h 30 : Les occupations du paléolithique supérieur et de l’épipaléolithique de la vallée du Jabron (Comps- sur-Artuby) par Antonin Tomasso (CNRS CEPAM)
  • 9 h 55 : Le diagnostic archéologique de l’ancienne prison de Draguignan, une nécropole et un habitat d’époque romaine par Patrick Digelmann (service Archéologie du Département du Var, CEPAM) et Bérangère Jossier (service Archéologie du Département du Var)
  • 14 h : Le paléolac de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume et ses occupations périphériques par Mariannick Taras-Thomas (Inrap) et Olivier Sivan (Inrap, CEPAM)

Programme : 2022 – PROGRAMME SDHA v12wl

 

Le Printemps des Poètes s’invite au Lazaret !

Du 1er au 31 mars 2022, l’équipe du site préhistorique du Lazaret, propriété du Département des Alpes-Maritimes, célèbre le Printemps des Poètes qui a pour thème cette année  » L’éphémère « .
Cette manifestation est le fruit d’une collaboration entre le Département des Alpes-Maritimes, l’université Côte d’Azur (master ICCD, CEPAM) et l’université du Texas à Dallas (LabSynthE).
Du mercredi au dimanche, de 17 heures à 18 heures, les visiteurs sont invités à venir découvrir un mapping onirique et avant-gardiste dans la grotte préhistorique du Lazaret, accompagné d‘enregistrements de poèmes diffusés par haut-parleurs directionnels. Des panneaux installés dans le parc menant à la grotte préparent le visiteur à son immersion poétique dans la grotte.
Le poète américain Adrian Matejka, qui a écrit un poème intitulé « a simple history / une histoire simple » spécialement pour le site préhistorique du Lazaret, est mis à l’honneur cette année.
Adrian Matejka est professeur de littérature et de techniques d’écriture à l’université de Bloomington (Indiana, USA). Il a publié 6 recueils de poésie au cours de 20 dernières années et prépare actuellement un premier roman graphique sur la vie du célèbre boxeur afro-américain Jack Johnson, dont la parution est prévue en 2022.

Conférence | Noche de las ideas

Facebook live : https://fb.me/e/UaoP61DA /

Programme

18:15 – 19:45 (01:15-02:45 heure française) ¿Los bosques tropicales tienen un futuro? avec Marie Ange Ngo Bieng (Cirad, CATIE Guatemala), Plinio Sist (Forêt et Sociétés, Cirad), Ricardo Rapallo (FAO Guatemala), Julio Lopez (CATIE Guatemala), Rita Mishaan (embajadora en el medio ambiente y cambio climático, Guatemala).

19:45 – 21:15 (02:45-04 :15 heure française)  Las concesiones comunitarias del Péten: un modelo para el futuro de los bosques tropicales avec Silvel Elias Gramajo, Lydie Dussol (CEPAM), Marcedonio Cortave (ACOFOP), Fernando Carrera (CATIE), Iliana Monterosso, (CLUA – CIFOR)

21 :15 (04 :15 heure française) : conférence musicale, Erik Vasquez

PODCAST | L’océan, plongée dans un monde méconnu – Indiscipl’INEE

L’océan, plongée dans un monde méconnu. On le dit aussi mystérieux que menacé. L’océan intéresse de nombreux acteurs de la société, des scientifiques aux professionnels de la mer en passant par les décideurs. C’est un véritable enjeu que d’arriver à croiser tous les savoirs et questionnements sur ce milieu : comment le définir ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les impacts des activités humaines sur l’océan et quel est son rôle dans l’équilibre de notre planète ? Et finalement, une question centrale : quel océan voulons-nous ?

Chapitre de l’épisode

00:00:00 : Présentation du sujet et des intervenants
00:03:13 : Définitions et fonctionnement de l’océan
00:12:44 : Exemples d’études menées sur l’océan
00:23:48 : L’océan et le développement durable

Intervenants

Laurent Memery : directeur de recherche CNRS – Laboratoire des Science de l’Environnement Marin (LEMAR) https://www-iuem.univ-brest.fr/lemar/…
Olivier Thébaud : Chercheur à l’Ifremer – Laboratoire Aménagement des Usages des Ressources et des Espaces Marins et Littoraux (AMURE)
https://www.umr-amure.fr/equipe/theba…
Tatiana Theodoropoulou : chercheuse au CNRS – Laboratoire Cultures et Environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen Age (CEPAM)
https://www.cepam.cnrs.fr/contact/tat…
Frédérique Viard : directrice de recherche CNRS – Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier (ISEM)
https://isem-evolution.fr/membre/viard/

Conception, réalisation, montage et voix off

Floriane Vidal, Institut écologie et environnement du CNRS (INEE).

Sources pour aller plus loin

Site de l’Institut écologie et environnement du CNRS : https://www.inee.cnrs.fr/
[Livre] L’océan à découvert :
https://www.inee.cnrs.fr/fr/locean-de…
[Livre] Mondes marins :
https://www.inee.cnrs.fr/fr/mondes-ma…
[Blog] Un océan de découverte, blog du CNRS :
https://lejournal.cnrs.fr/blogocean 

Crédits

Musique : Dolling, par Cybersdf, Au bout du fil Sons d’ambiance : Sound Fishing, la Sonothèque Texture de fond pour le visuel du podcast : Ivan Bandura, Unsplash

Conférence grand public | Des moutons et des hommes : histoire de la végétation méditerranéenne

Source : https://sciencepourtous-06.fr/des-moutons-et-des-hommes-histoire-de-la-vegetation-mediterraneenne-12-octobre-2021-nice/

Mardi 12 octobre, salle Laure Ecard, 17h & samedi 16 octobre, médiathèque de Saint Martin Vésubie, 16h.

Entrée libre et gratuite
Tout public  à partir de 15 ans
Masque et passe sanitaire obligatoires

La garrigue méditerranéenne constitue un paysage particulier, la « nature » qui borde nos villes dont nous apprécions le côté sauvage. Pourtant, à bien y regarder, les traces de la présence humaine peuvent être nombreuses sous les taillis, forêts et broussailles : anciennes terrasses de cultures, aires de charbonnage presque effacées, arbres remarquables, ancien chemins…
L’archéobotanique, c’est-à-dire l’étude des restes végétaux (charbons de bois, graines, fruits, grains de pollen) retrouvés sur les sites archéologiques ou à proximité de ces derniers nous informe sur l’histoire de la végétation méditerranéenne. Les espèces qui ne perdent pas leurs feuilles en hiver, comme le chêne vert, le buis, le pin d’Alep, les cistes ou les pistachiers lentisques et térébinthes caractérisent les paysages méditerranéens contemporains. Parfaitement adaptés à leur milieu, elles supportent les sécheresses estivales et se contentent de sols peu développés. Pourtant, l’étude des végétations passées nous apprend qu’il ne s’agit pas de la végétation originelle de la rive Nord du bassin méditerranéen ! Cette conférence montrera comment l’adoption de l’agriculture et de l’élevage, au Néolithique, il y a plus de 7 500 ans, a été à l’origine de la mise en place des paysages que nous considérons actuellement comme « naturels ».