11 December 2020

Wébinaire | La mer au fil du temps, les hommes au fil de l’eau : approches pluridisciplinaires et applications en contexte régional

de 9h20 à 17h00, organisé par Tatiana Theodoropoulou et Laura Cassard

Les zones littorales sont des espaces caractérisés comme écotones, des interfaces écologiques marquant la transition entre deux grands écosystèmes, les continents et les océans. Ce sont des zones à mutation continue, caractérisées par des processus très dynamiques au cours du temps. A l’image de ces zones en constante évolution, l’appropriation spatiale et la conceptualisation culturelle de ces environnements ont varié à travers le temps.
Au travers de programmes pluridisciplinaires, tel que le méta-programme MISTRALS (INEE), la communauté scientifique a réussi à identifier et à enregistrer les changements environnementaux et anthropiques impactant sur la durabilité des écosystèmes littoraux et marins depuis le début de l’Holocène. Or, pour mieux comprendre la vitalité de ces espaces pour les sociétés du passé il est nécessaire de mettre l’accent sur la relation Homme/Littoral en considérant l’ensemble des services écosystémiques, c’est-à-dire des bénéfices qu’une société extrait de ces écosystèmes.
Cette journée d’étude a pour but d’affiner les problématiques posées par les grands programmes scientifiques actuels sous une approche fondée sur l’appropriation des espaces maritimes et littoraux par l’homme. En prenant comme cas d’étude l’arc liguro-provençal, territoire riche en vestiges culturels et zone de mutations à la fois culturelles et écologiques, les interventions proposées visent à présenter des études pluridisciplinaires récentes autour de diverses archives marines du passé, à la fois sédimentaires, paléo-environnementales et archéologiques. Celles-ci peuvent témoigner, d’une part, de variations sur le long terme du trait de côte ou du niveau de la mer, de l’évolution des biotopes et de l’accessibilité aux ressources (voir programme : première partie) et, d’autre part, d’aspects culturels des sociétés installées sur ou à proximité de ces zones charnières : les modalités d’exploitation, l’appropriation (ou pas) de ces zones au sein des activités côtières ou de diverses productions culturelles, ou encore les symbolismes attribués à ces espaces à la fois proches et lointains (voir programme : deuxième partie).
Le spectre des disciplines concernées est vaste (écologie marine — écologie marine historique — géomorphologie — archéologie sous-marine — archéozoologie — et archéologie, plus particulièrement les restes d’alimentation marine, les vestiges des activités sur le littoral, l’utilisation des coquillages pour les productions, les symbolismes des parures en coquillage) et montre la grande variabilité des approches qui peuvent être mises au service de notre appréhension de la relation Homme/Milieux littoraux, ainsi que la nécessité de confronter/comparer les résultats apportés par ces différentes disciplines.

Résumés

La mer au fil du temps_Résumés

PROGRAMME

9h20 – Présentation du séminaire

Première partie – Paysages et écosystèmes côtiers et marins dans le passé : des zones en mutation continue

9h30 – 10h30 – Matthieu Ghilardi, CEREGE, CNRS (UMR 7330) : « Mobilité des paysages littoraux en Méditerranée occidentale : une interaction entre forçages naturels et anthropiques »

Pause

10h40 – 11h40 – Sybille Legendre et Yann Petite, Service d’Archéologie de la Métropole Nice Côte d’Azur : « Nouvelles données sur la façade littorale de Nice durant l’antiquité : observations croisées entre archéologie sous-marine et géoarchéologie »

Pause

11h50 – 12h30 – Tatiana Theodoropoulou, CEPAM, CNRS-UCA (UMR7264) : « Ecologie historique marine et restes de faunes marines, ou ce que les os et les coquillages peuvent nous dire des écosystèmes marins du passé : exemples de la préhistoire de l’arc liguro-provençal »

Deuxième partie – S’approprier le littoral : stratégies d’exploitation et pratiques culturelles pendant la préhistoire dans l’arc liguro-provençal

13h30 – 14h30 – Ingrid Sénépart, Direction de l’Architecture et du Patrimoine, de la Ville de Marseille et de la Métropole Aix-Marseille-Provence : « Exploitation des ressources marines et évolution des stratégies de collecte dans le bassin de Marseille pendant du Mésolithique au Néolithique récent »

14h30 – 15h30 – Laura Cassard, Tatiana Theodoropoulou, Didier Binder, CEPAM, CNRS-UCA (UMR7264) : « La malacofaune marine pour décorer les poteries : bivalves, gastéropodes et techniques ornementales au cours de la phase Impresso-Cardial de l’abri Pendimoun (Castellar, Alpes-Maritimes) »

15h30 – Table ronde (« Tour d’écrans ») animée par Sandrine Bonnardin, Tatiana Theodoropoulou, Laura Cassard

Participer à la réunion Zoom

https://univ-cotedazur.zoom.us/j/82372895995?pwd=RC9tY09CM3VUdEJvaDVrRHcrNWRFUT09

ID de réunion : 823 7289 5995
Code secret : 635949

Pour vous connecter depuis un téléphone fixe:
1. Composer le +33 1 8699 5831
2. Entrer l’ID 823 7289 5995 puis #
3. Entrer le code 635949 puis #

 

11 December 2020
Lien Zoom à venir

Rencontres scientifiques

Consulter toutes les rencontres
06 May07 May 2021

Colloque | Sharing species, sharing knowledge

International Conference, Louvain-la-Neuve, November 20 and 21, 2020 — Sharing species, sharing knowledge : The circulation of animals between East and West (12th - 16th centuries) / Partage d’espèces, partage de savoirs : la circulation des animaux entre Orient et Occident (XIIe – XVIe siècles)