Publication | Actes des XXXIIIe rencontres – Regards croisés sur les outils liés au travail des végétaux

01 January 2013 par Laura Martinaux
Actes des XXXIIIe Rencontres internationales d'Archéologie et d'Histoire d'Antibes, sous la direction de Patricia C. Anderson, Carole Cheval et Aline Durand.

Sous la direction de Patricia C. Anderson, Carole Cheval et Aline Durand.

Les activités liées au traitement des végétaux restent mal connues en raison de leur nature périssable. Au-delà de l’archéobotanique et de l’étude de l’outillage lithique, plutôt utilisées pour rechercher ces activités, ce livre porte un regard interdisciplinaire sur des artefacts dont la détermination n’est pas toujours aisée. Les auteurs examinent comment ces outils, tirés de différents matériaux (bois, matières dures d’origine animale, céramique, métal, structures en terre, mobilier lourd) ont été employés pour la récolte, le battage, le meulage, le broyage, la cuisson, la préparation et l’utilisation des fibres et du bois dans des domaines divers : alimentation, cosmétiques, textiles, vanneries, et architecture. Les méthodes engagées combinent l’ethnologie, l’histoire, l’archéologie, l’expérimentation et aussi l’analyse tracéologique, tribologique, métrologique, ou de chimie élémentaire, ainsi que l’étude des restes végétaux tels que phytolithes et amidons. Ces 28 documents d’auteurs originaires de six pays constituent un ensemble de données inhabituelles sur l’histoire des techniques et de leur contexte socioéconomique dans treize pays en Europe, Afrique et Asie du Sud-Ouest, du Paléolithique à nos jours. De nombreux résultats présentés ici sont le fruit de deux projets de recherche, le GDR 2517 du CNRS et le programme EARTH de la Fondation Européenne de la Science (ESF).

Much of the evidence for plant processing escapes us, due to the perishable nature of most plant remains as well as of many of the tools used. Beyond archaeobotany and analyses of better understood flaked stone tools, this book provides an interdisciplinary look at how tools that are difficult to identify as such were made and used to work plant materials. Authors explore how unusual tools in wood, bone, ground stone, earthen structures, ceramic, and metal were used for harvesting, threshing, grilling, grinding, pounding, fiber preparation and use, extractions from plants, and woodworking, related to animal fodder, human food and condiments, cosmetics, textiles, basketry and building, for example. The interdisciplinary methodologies used combine archaeology, experimental archaeology, history, social and cultural anthropology, microwear analysis, tribology and metrology, elemental chemical analysis, and study of plant macro remains, phytoliths and starch. 28 papers by authors from 6 countries, comprise an unusual data set of new studies on the history of techniques and their social and economic context in 13 countries in Europe, Africa and Southwest Asia, from the Paleolithic to the present. Presented at the Colloque d’ Antibes, many papers result from two collaborative research projects, the GDR 2517 of the CNRS and the EARTH Program of the European Science Foundation (ESF).

Prix: 40 €
ISBN 2-904110-53-4

Pour l’acheter : http://www.librairie-archeologique.com/index.html?produit=44661