Bois vert, bois mort, bois pourri : apport de l’étude anthracologique de foyers de référence actuels à la caractérisation de l’état du bois ante combustion

Direction : Auréade Henry

Contact : aureade.henry@cepam.cnrs.fr

Sujet de M1 ou M2 PPA pour l’année 2022-2023

L’objectif est de tester le potentiel de méthodes déjà établies pour remonter à l’état du bois utilisé dans les foyers et de mener une réflexion concernant la taphonomie des assemblages anthracologiques ainsi que les biais potentiels liés au développement de la démarche ethno-expérimentale en anthracologie. Dans cette optique, deux structures de combustion prélevées dans des campements Évenks de Sibérie orientale dans le cadre du programme ETAPAS seront analysés. Le premier est une imposante fosse-foyer de fumigation nourrie de bois vert utilisée il y a presque 40 ans par « oncle Mika », chasseur-éleveur de rennes rattaché au village d’Ust’ Urkima (région de Tynda). Le second est un petit foyer de traitement des peaux d’ongulés mis en place il y a une quinzaine d’années par Raysa Nikiforova, à l’époque membre d’une brigade d’éleveurs de rennes d’Ivanovksoe (région de Selemdzha).