Conférences | Toulon Telo Martius, une agglomération portuaire romaine de la cité d’Arles (JEA)

Conférence du Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes, le samedi 4 juin au musée de Terra Amata, 25 bd Carnot, Nice, à 14h30 et samedi 18 juin 2022 à 14h, Auditorium de la médiathèque Chalucet - 5 rue Chalucet, Toulon

Toulon Telo Martius, une agglomération portuaire romaine de la cité d’Arles

En 1984, quand le Ministère de la Culture prescrit une fouille à Toulon, quartier de Besagne-Dutasta, à l’emplacement du projet du centre commercial « Mayol », les archéologues étaient loin d’imaginer les passionnantes découvertes à venir. Malgré les difficultés techniques d’une fouille en milieu humide et le manque de moyens humains et financiers, sondages et fouilles se succédèrent sur les 7 hectares du projet jusqu’en 1988.
Toulon, Telo Martius portus, une agglomération de la Cité d’Arles, mentionnée pour la première fois dans l’itinéraire maritime d’Antonin, devient un évêché au Ve siècle. Elle n’avait que très peu retenu l’attention des historiens. Nos fouilles révélèrent la réalité d’une agglomération portuaire organisée et active dès le Ier siècle de notre ère avec un ensemble de découvertes inédites et spectaculaires. Nos recherches ont révélé le processus de fondation et de développement de la ville en lien avec son chef-lieu de Cité, notamment ses aménagements portuaires, des voies et entrepôts, un quartier d’habitations avec ses îlots, boutiques, installations artisanales et des aménagements hydrauliques. 7 épaves, dont 2 Horeiae inédites à ce jour, ont aussi été découvertes dans la vase du port.
Les amphores renseignent sur le trafic portuaire entre les Ier et IIIe siècles de notre ère. Des centaines d’objets donnent un aperçu de la vie quotidienne des habitants et des marins. Des tombes, des monnaies et des céramiques montrent les mutations de la ville et du port entre le Ve et le début du VIIIe siècle.
Ce travail majeur s’intègre dans la série des fouilles et études trop peu nombreuses consacrées ces dernières années aux ports. Ces recherches sont le fruit du travail et de la collaboration de nombreux archéologues.

Samedi 4 juin à 14h30

Conférence du Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes, le samedi 4 juin au musée de Terra Amata, 25 bd Carnot, Nice, à 14h30
Entrée libre dans la liste des places disponibles. 

Conférence par :
Giulia BOETTO, Directrice du Centre Camille Jullian, spécialiste en archéologie navale, dirige ou participe à divers programmes en France (Toulon, Antibes, Fréjus), Italie (Fiumicino, Naples, Isola Sacra) et Croatie (Caska, Pula, Zambratija et Kamensko).
Michel PASQUALINI, Conservateur en chef du Patrimoine, responsable de fouilles programmées et préventives dans le sud de la France (Cépam, CNRS/Université Côte d’Azur).

Samedi 18 juin 2022 à 14h 

Auditorium de la médiathèque Chalucet – 5 rue Chalucet, Toulon – Entrée libre et gratuite. Réservation obligatoire au 04.94.36.81.78

Le Centre Archéologique du Var vous invite à une après-midi consacrée aux découvertes toulonnaises :

  • 14h – 14h30 : Introduction – Henri RIBOT (président du Centre Archéologique du Var) 
  • 14h30 – 15h15 : Présentation des vestiges – Michel PASQUALINI (archéologue, conservateur du patrimoine, CEPAM/CNRS) 
  • 15h15 – 15h45 : Présentation des épaves – Alba Ferreira Dominguez (archéologue dendrochronologue, IPSO FACTO Scoop/CCJ/CNRS) 
  • 15h45 – 16h30 : Échange avec le public 
  • 16h30 – 18h00 : Vente – dédicace des volumes 

Affiche_JEA_Conférence

 

A lire aussi