Article | Histoire croisée des bovins du Proche-Orient et d’un sévère épisode de sécheresse il y a 4200 ans

26 July 2019 par Super Administrateur
Science, 12 Jul 2019: Vol. 365, Issue 6449, pp. 173-176 DOI: 10.1126/science.aav1002

Ancient cattle genomics, origins, and rapid turnover in the Fertile Crescent

 

Une équipe internationale coordonnée par des généticiens du Smurfit Institute of Genetics de Dublin, en collaboration avec plusieurs archéozoologues (dont un chercheur du CEPAM), a analysé 67 génomes anciens de bovins sauvages et domestiques provenant de sites datés du Mésolithique jusqu’à la période médiévale. Publiée dans la revue Science, cette étude génomique a révélé que si le bœuf (Bos taurus) est bien issu de la domestication d’une petite population d’aurochs il y a environ 10 500 ans dans le nord du Proche-Orient, les premiers animaux domestiques introduits plus tard en Europe et en Afrique se sont croisés occasionnellement avec des aurochs locaux. Ces introgressions se retrouvent encore chez les bovins européens et africains actuels.

En outre, l’analyse génétique a montré une modification radicale du génome des bœufs du Proche-Orient à partir de l’Age du Bronze, caractérisée par une forte hybridation avec le zébu (Bos indicus) depuis l’Inde du Nord. Ce phénomène a été très probablement induit par l’homme en réponse à l’événement climatique de 4200 ans BP marqué par une longue période de sécheresse. Une meilleure adaptation physiologique du zébu à l’aridité aurait pu justifier ce choix d’amélioration de l’élevage bovin à cette époque.

Verdugo M.P., Mullin V.E., Scheu A., Mattiangeli V., Daly K.G., Delser P.M., Hare A.J., Burger J., Collins M.J., Kehati R., Hesse P., Fulton D., Sauer E.W., Mohaseb F.A., Davoudi H., Khazaeli R., Lhuillier J., Rapin C., Ebrahimi S., Khasanov M., Vahidi S.M.F., MacHugh D.E., Ertu O., Koukouli-Chrysanthaki C., Sampson A., Kazantzis G., Kontopoulos I., Bulatovic J., Stojanovi I., Benecke N., Linstädter J., Sablin M., Bendrey R., Gourichon L., Arbuckle B.S., Mashkour M., Orton D., Horwitz L.K., Teasdale M.D., Bradley D.G., 2019. Ancient cattle genomics, origins, and rapid turnover in the Fertile Crescent. Science 365, 173–176. DOI: 10.1126/science.aav1002

Lien sur le site de la revue : https://science.sciencemag.org/content/365/6449/173.abstract