Pratique et geste funéraire au Cerny (Vème millénaire avant J.-C.) : apport d’une étude de S.I.G sur la répartition d’un ensemble d’éléments de parure dans une sépulture

Direction : Sandrine Bonnardin et Gourguen Davtian

Sujet de M2 PPA 2022-2023 traité par Annaëlle Glain

Les fouilles menées sur la sépulture 199 à Porte-Joie (Eure) ont mis au jour 388 coquilles marines (Dentalium), trouvées sur et sous le défunt, révélant une image instantanée et unique d’une pratique ornementale corporelle, jusqu’à alors inédite dans ce contexte régional et chrono-culturel (culture de Cerny : Vème millénaire avant J.-C.). Une étude géomatique entreprise à partir des données de géoréferencement de chaque coquille, enregistrées pendant les fouilles, cherchera à identifier et comprendre la répartition des vestiges au sein de l’inhumation. Elle cherchera à restituer le vêtement, l’enveloppe ou les bijoux qui ont été associés au défunt et ainsi à mieux caractériser les gestes funéraires néolithiques.

Coquilles de dentales dans la Sépulture 199 du site de Porte-Joie (Eure). Fouilles INRAP, dir. Caroline Riche.