Exploitation des ressources ligneuses et changements environnementaux dans l’Afar Central (Éthiopie)

Direction : Lamya Khalidi et Lydie Dussol

Contact : Lamya.khalidi@cepam.cnrs.fr

Sujet de M1 PPA pour la rentrée 2022-2023

L’étude des charbons de bois archéologiques (anthracologie) permet à la fois de caractériser les changements de végétation sous l’influence des variations climatiques et de reconstituer les stratégies économiques d’exploitation des bois de feu dans diverses activités. Dans l’Afar central, l’absence d’activités agricoles avérées pose la question des économies de subsistance et de l’exploitation des ressources végétales dans un contexte d’alternance de périodes humides et arides. Ces questionnements sont d’autant plus centraux que cette région voit se développer à l’Holocène des sociétés de pasteurs-potiers peut-être en partie itinérantes, dont les modes de vie et l’impact sur le milieu restent très mal connus. Ce sujet de M1 propose une initiation à l’anthracologie spécialisée sur les contextes arides, à travers l’étude de niveaux d’occupation néolithiques reflétant probablement des occupations saisonnières par des sociétés pastorales dans le bassin du Lac Abhé. Ces occupations sont actuellement étudiées dans le cadre du projet VAPOR-Afar dirigé par Lamya Khalidi. Celle-ci permettra de caractériser dans un premier temps l’environnement végétal local. En M2, la poursuite de l’étude par l’analyse d’autres niveaux d’occupation permettra une restitution diachronique des ressources végétales exploitées, ce qui apportera des données nouvelles sur les changements du milieu et les stratégies d’adaptation humaines face à ces changements.

Vue de la rivière Awash et du lac Gamari (gauche). Fouilles et artéfacts du site néolithique de Kurub-07 (droite). @VAPOR-Afar
Vue de la rivière Awash et du lac Gamari (gauche). Fouilles et artéfacts du site néolithique de Kurub-07 (droite). @VAPOR-Afar