STEP – Systèmes techniques, Ethnoarchéologie et Préhistoire

L’équipe STEP se consacre à l’étude systémique des sociétés humaines préhistoriques du Pléistocène et de l’Holocène avec un intérêt particulier pour les processus de changements culturels. Son champ d’étude géochronologique est vaste, plus d’un million d’années, sur tous les continents, des chasseurs-collecteurs du Paléolithique aux agro-pasteurs du Néolithique et de l’Âge du Bronze.

Kiçik Tepe, Néolithique, Azerbaijan
Autour du lac Abbe, Afar, Ethiopie
Front de grattoir magdalénien réutilisé
pièce bifaciale de Valle Giumentina
Auroch gravé du Rocher de l'Impératrice à Plougastel-Daoulas (Finistère)
Sédiments fluviaux-lacustres
Nucléus à lames réaménagé en nucléus à lamelles
Jeeps et stromatolites, Afar, Ethiopie
Résidus et stries sur la pointe d’un perçoir magdalénien
Pointe de sagaie expérimentale endommagée par l’impact
previous arrow
next arrow
 

Méthodes

Préhistoire, Fouilles archéologiques, Ethnoarchéologie, Industrie lithique, Céramique, Parure, Archéologie biomoléculaire, Systèmes techniques, Systèmes symboliques, Technologie, Pétrographie, techno-économie, Tracéologie, Analyses fonctionnelles, Ingénierie 3D

Responsable : Elisa NICOUD

Pour les demandes de stages de Licence en archéologie, préhistoire, paléoenvironnement : contactez Lydie Dussol : lydie.dussol@cepam.cnrs.fr

À partir des vestiges archéologiques de la culture matérielle (productions lithiques, céramiques, parures, etc.) ou des productions colorées et imagées, elle restitue les pratiques sociales, les habitats, les territoires et les systèmes de mobilité des populations préhistoriques, en s'appuyant parfois sur des enquêtes ethnoarchéologiques.

Les travaux sur le terrain restent au fondement des pratiques de l’équipe qui a à cœur de produire des données nouvelles. Les membres de STEP dirigent des fouilles ou sont impliqués sur des terrains européens, surtout en France et en Italie, mais aussi en Afrique centrale et orientale, au Moyen-Orient et dans le Caucase, ainsi qu’en Sibérie.

Les vestiges font l’objet d’approches techno-économique et techno-fonctionnelles qui renseignent toute la chaîne opératoire de production des objets techniques, depuis l'acquisition des matières premières jusqu'aux phases d'utilisation. Elles intègrent des méthodes pétrographiques, tracéologiques, technologiques, moléculaires et isotopiques, dont la combinaison sur un même objet d'étude offre une réponse neuve aux problématiques anthropologiques. Ces outils d’analyse sont parfois utilisés pour des périodes et dans des régions plus exotiques pour l’équipe (civilisation maya ; époque romaine).

Axes de recherche

Notre présence sur le terrain

Dernières rencontres de l'équipe

01 December 2022

Appel à communications | XXIVe colloque du GMPCA : Archéométrie 2023

organisé par le laboratoire du CEPAM (CNRS, Université Côte d'Azur), une unité de recherche interdisciplinaire caractérisée par une large interface entre les sciences humaines, les sciences naturelles et les sciences physicochimiques permettant d’étudier des archives diversifiées, de l’artefact ou l’écofact jusqu’au paysage, sur une vaste chronologie de la Préhistoire la plus ancienne au Moyen Âge.

20 Jun24 Jun 2022

Colloque | Vallées de Préhistoire

Cette semaine scientifique donne la parole à cinq équipes de recherches (Vallée du Côa au Portugal, Vallée de la Somme en France, Vallée de l’Ach en Allemagne, Vallée d’Udorka en Pologne et Vallée du Jabron en France) afin d’exposer, de confronter et de débattre sur la question des occupations humaines préhistoriques et de leur trajectoire en milieu de vallée

01 Jul09 Aug 2022

Appel à fouilleurs bénévoles

La mission archéologique française en Alaska (mafAK) cherche des fouilleurs bénévoles pour la fouille du site préhistorique de Little Panguingue Creek (Healy, Alaska), se tenant du 1er juillet au 9 août

Dernières actualités de l'équipe