Gael Londiveau

Doctorant – DYNAPP
Direction de la thèse : Laurence Mercuri
Projet : Grecs et Phéniciens en Sicile : Dynamiques culturelles et territoriales en milieu colonial à l’âge du Fer (VIIIe-Ve s. avant J.-C.)
Première inscription en thèse : octobre 2020 

Résumé


Ce travail de doctorat a pour objectif principal de mettre en lumière les interactions entre Grecs et Phéniciens en Sicile à l'âge du Fer, ainsi que la construction et la transformation des sociétés dans les zones d'interface des milieux coloniaux. Il s'inscrit dans les axes de recherche de l'UMR 7264 CEPAM et de l'EUR ODYSSEE dédiés aux recherches sur l'organisation des territoires en lien avec les questions des mobilités, des dynamiques de peuplement et des transferts culturels. Il déclinera l'ethnographie de la Sicile archaïque à différentes échelles, physique/territoriale, symbolique, politique, culturelle et sociale.

La recherche ne considère plus la colonisation grecque comme monolithique. Celle-ci s'avère multiforme en raison de la multitude des acteurs concernés (Grecs, populations locales, Phénico-punique, Étrusques) dans une relation qui n'est pas à sens unique. En Italie péninsulaire, les chercheurs ont montré la réciprocité des contacts qui entraînèrent la formation de nouvelles sociétés et de nouvelles cultures. Des études ont aussi été menées en Sicile concernant les relations entre les Grecs et les populations locales. Notre étude vise à étudier le rôle de l'élément phénicien.

Concernant la présence phénicienne en Sicile, Thucydide, dans son Archéologie de la Sicile, (VI, 1, 1-2) affirme que les Phéniciens ont précédé les Grecs dans l'île et qu'ils ont abandonné leurs positions sur la côte orientale à l'arrivée de ces derniers. Ils se seraient alors limités à l'extrémité occidentale de l'île en créant les établissements de Motyé (Mozia), Solonte et Panormos (Palerme) au voisinage des populations locales élymes. Toutefois, l'archéologie n'a en effet pas prouvé cette antériorité phénicienne dans le secteur oriental de la Sicile, occupée par les Grecs à partir de la seconde moitié du VIIIème siècle av. J.-C. Par ailleurs, la recherche a dans le passé interprété les secondes vagues de fondations grecques vers l'ouest de la Sicile à partir du VIIème siècle av. J.-C. comme une volonté de freiner l'expansion phénicienne vers l'est. Enfin, on a souvent nié un intérêt particulier des Phéniciens pour les territoires environnants leurs installations dans le nord-ouest de la Sicile. Toutefois, les découvertes archéologiques révèlent de plus en plus l'existence de rapports commerciaux croissants entre les VIIIème et Vème siècles av. J.-C. entre les établissements Phéniciens, les Grecs et les populations locales.

Il s'agit d'étudier les interactions entre les Phéniciens et les Grecs entre le VIIIème et le Vème siècle av. J.C en confrontant les sources littéraires et archéologiques. Nous analyserons aussi le regard que les historiens italiens notamment siciliens ont porté sur ces contacts à l'époque archaïque. Nous nous attacherons à mettre en évidence les zones d'interface, les points de contacts terrestres et maritimes. Nous analyserons particulièrement la nature et les modalités des échanges entre Sicile orientale et Sicile occidentale notamment dans les zones de contacts entre les deux communautés. Il faudra recenser en particulier le matériel archéologique d'origine orientale dans les sites grecs de frontières (Himère, Gela, Sélinonte), puis répertorier le matériel d'origine grecque dans les établissements phéniciens de Motyé, Solonte et Panormos. La démarche distinguera les produits importés, leurs fonctions dans leur milieu d'origine et leur milieu d'adoption, ainsi que les imitations locales. On pourrait alors mettre en évidence l'évolution éventuelle des identités et l'émergence de cultures mixtes et rediscuter l'idée d'aires culturelles monolithiques en confrontation pour mettre en évidence des relations entre les différentes communautés plus complexes dès l'époque archaïque.

Extrait de la production scientifique (HAL)

Filtrez par type

Ou par année

http://api.archives-ouvertes.fr/search/CEPAM/?fq=authFullName_t:("Gael%20Londiveau")&fq=docType_s:(ART%20OR%20OUV%20OR%20COUV%20OR%20DOUV%20OR%20THESE%20OR%20HDR%20OR%20COMM)&sort=docType_s%20asc&group=true&group.field=docType_s&group.sort=publicationDateY_i%20desc&group.limit=500&rows=6&fl=docid,docType_s,label_s,uri_s,fileMain_s,citationFull_s,proceedings_s,publicationDate_s,publicationDateY_i,authFullName_s,producedDateY_i,language_s,journalTitle_s,deptStructAcronym_s,domainAllCode_s&wt=json{"grouped":{"docType_s":{"matches":0,"groups":[]}}}