Nos tutelles

CNRS

Rechercher



Formations recherche

Archeobios
Stage tracéologie
Stage Silex

Médiation


Accueil > Projets > Projets ANR > ANR CemeNTAA

ANR CemeNTAA

L’objectif du projet CemeNTAA (Cementochronology - New Techniques Applied to Archaeology) est de développer et perfectionner une méthode de pointe basée sur l’analyse du cément dentaire animal afin d’étudier la saisonnalité dans les contextes préhistoriques et l’organisation temporelle des activités des sociétés humaines passées. Pour tenter de dépasser les principales difficultés rencontrées jusqu’à présent par les spécialistes, ce projet ANR de 24 mois va s’employer à réexaminer et faire évoluer les protocoles classiquement utilisés en cémentochronologie grâce à :

  1. la constitution d’une nouvelle et importante documentation sur le phénomène biologique à partir de l’étude de plusieurs référentiels modernes ;
  2. et le développement et l’application d’approches multi-scalaires (optiques, microtomographiques et spectométriques de fluorescence X) permettant de mieux comprendre la cémentogenèse.

L’équipe internationale de CemeNTAA coordonnée par William Rendu et Lionel Gourichon regroupe près d’une quinzaine de chercheurs œuvrant dans différents domaines scientifiques (archéologie, archéozoologie, microbiologie, anthropologie physique, paléoécologie) et rattachés à différents instituts de recherche européens et américains (France, Etats-Unis, Argentine, Norvège, Belgique) pour proposer une approche intégrative sur la problématique particulière des incréments saisonniers du cément. Le consortium scientifique s’appuie sur le partenariat du CIRHUS (Center for International Research in the Humanities and Social Sciences, UMI 3199, CNRS, New York University) et du CEPAM (UMR 7264, CNRS, Nice).

Cette recherche exploratoire sur le processus de cémentogenèse et sa dynamique va déployer un certain nombre de procédures d’analyse innovantes afin d’accroître la fiabilité et la précision des observations et des interprétations systématiques des structures de croissance. Les analyses seront menées sur des référentiels actuels mais des tests seront aussi appliqués sur des spécimens fossiles pour mieux mesurer les effets de la diagénèse sur la conservation (et donc la lecture) des structures histologiques. Les résultats obtenus permettront d’établir une méthode performante pour l’étude des populations humaines passées.
Pour cela notre projet s’appuie sur plusieurs champs d’investigation :

  • Le renouvellement des données biologiques et archéologiques sur la cémentochronologie à partir de l’étude de nouvelles collections de comparaison et la construction d’une base de données d’images en ligne.
  • Le développement de protocoles communs d’analyse, outils indispensables pour toute collaboration étroite et soutenue, afin de garantir une standardisation des pratiques et déboucher ainsi sur une meilleure professionnalisation et diffusion des applications en cémentochronologie.
  • La mise au point et l’application d’approches multi-scalaires combinant des analyses zoologiques et microbiologiques pour approfondir nos connaissances sur la cémentogenèse chez plusieurs espèces de mammifères.
  • L’exploration de nouvelles problématiques archéologiques autour de la question de la saisonnalité.

Contactez-nous

Courriel : lionel.gourichon@cepam.cnrs.fr
tél : 04 89 88 15 17
williamrendu@hotmail.fr

Lire la suite


Direction

Secrétariat

Tél : 33 (0)4 89 88 15 19
cepam@cepam.cnrs.fr

Venir au CEPAM : plan et indications

Pour venir au CÉPAM

Université Nice Sophia Antipolis
Pôle Universitaire Saint Jean d’Angély
SJA 3 – CEPAM UMR7264 – CNRS – UNS
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4

Visualiser la carte