Film – #inminimismaxima

Film 52’ de Pierre Gaignard et Laura Haby produit par le CNRS CEPAM. Projet UCA Idex Jedi Académie 5 responsable Elisa Nicoud CNRS CEPAM.

Résumés

#INMINIMISMAXIMA « la Nature est la plus grande dans les détails les plus infimes » énonce Pline le Vieux dans l’Histoire Naturelle. C’est bien à partir d’indices ténus découverts méthodiquement dans la terre que les préhistoriens restituent les modes de vie de nos aïeuls.

Ce film hybride, artistique et archéologique, invite à penser l’Humanité d’hier en regardant celle d’aujourd’hui à moins que ce ne soit l’inverse, au travers de ce qui nous relie tous : nos gestes, nos traditions, nos territoires, notre résilience, nos objets techniques, qu’il s’agisse de bifaces ou de smartphones.

L’archéologue et le réalisateur font face ici à l’absence de documents écrits ou figuratifs. Or leur travail, à chacun, est de fournir au public de véritables images sur la Préhistoire de Valle Giumentina. Par un va-et-vient entre le temps qui s’écoule sur le chantier de fouille et le temps long que l’on explore, le regard ethnographique se forme, la mémoire s’éveille, le discours historique s’écrit.


#INMINIMISMAXIMA «La natura è la più grande nelle piccole cose» dichiara Plinio il Vecchio nella Storia Naturale. È a partire da piccoli indizi, scoperti metodicamente nella terra, che gli studiosi di Preistoria restituiscono i modi di vita dei nostri avi.

Questo film ibrido, artistico e archeologico, invita a pensare l’Umanità di ieri guardando quella di oggi, a meno che non sia il contrario, attraverso ciò che ci lega tutti: i nostri gesti, le nostre tradizioni, i nostri territori, la nostra resilienza, i nostri oggetti tecnici, che si tratti di bifacciali o degli smartphone.

L’archeologo e il regista si confrontano con l’assenza di documenti scritti o figurativi. Ciò nonostante, il lavoro di ciascuno di loro è di fornire al pubblico delle vere immagini della Preistoria di Valle Giumentina. Attraverso un va’ e vieni tra il tempo che passa sul cantiere di scavo e il lungo tempo che si esplora, lo sguardo etnografico si forma, la memoria si sveglia, il discorso storico si scrive.

Contact

Elisa Nicoud
CNRS - CEPAM UMR 7264
Université Côte d’Azur
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4
+336 87 12 91 80
elisa.nicoud@cepam.cnrs.fr

Diffusions

– 8 juillet 2018 – Abbateggio, Italie, ante prima 22h00
– 20 septembre 2018 – Villa Médicis, Académie de France à Rome, Italie « les jeudis de la Villa » 18h00
– 8 décembre 2018 – Festival MANCA, 10h à la Villa Arson, Festival Manca, journée UCA

Produit par

le CNRS CEPAM - Centre national de la recherche scientifique
Cultures et Environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge – Nice
http://www.cepam.cnrs.fr/

En partenariat avec

le CIRM - Centre national de création musicale
http://www.cirm-manca.org/
& l’ESRA Côte d’Azur - École supérieure de réalisation audiovisuelle
https://www.esra.edu/campus/le-campus-de-nice/

Avec le support de

l’Université Côte d’Azur - Initiative d’excellence
http://univ-cotedazur.fr/fr#.W1NNwtIzaUk

Joint Excellent and Dynamic Initiative
http://univ-cotedazur.fr/fr/idex/academies/human-societies-ideas-and-environments/contents/projects/in-minimis-maxima

Académie 5 Hommes, idées et milieux
http://univ-cotedazur.fr/fr/idex/academies/human-societies-ideas-and-environments

Sur une idée originale de

Pierre Gaignard, Laura Haby et Elisa Nicoud, CNRS CEPAM

Avec

Julie Perrotte, Guido Palmerini, Elisa Nicoud, les archéologues bénévoles et les habitants d’Abbateggio et delle Valli

Images et montage 

Pierre Gaignard et Laura Haby

Montage son / Mixage

Camille Giuliaris, CIRM

Musique originale

Romain Talon

Assistants stagiaires ESRA Côte d’Azur

Clélia Renault, Guillaume Thomas, Florian De Gasperi

Étalonnage 

Vladimir Nassyrkine assisté de Pauline Le Lay

Musiciens 

Quintette Les enfants d’Éole

Post-production ESRA Côte d’Azur & CIRM - Nice

Musique enregistrée au studio F. Payen - La Chambre, Savoie

Assistante de production

Anne-Marie Gomez, CNRS CEPAM

Sous-titres

Italien – Cristina De Stefanis, Anglais – UCA, Abby Cuttriss, Russell Todres

Tourné dans les Abruzzes, Italie, à Abbateggio durant la campagne de fouille 2017 de Valle Giumentina. Quelques scènes ont été tournées à Pescosansonesco et à Caramanico Terme.

 

Remerciements

– Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio dell’Abruzzo - Silvano Agostini
– École française de Rome - Catherine Virlouvet, Stéphane Bourdin, Nicolas Laubry, Giulia Cirenei : http://www.efrome.it/
– Comune di Abbateggio - Antonio di Marco : https://www.comune.abbateggio.pe.it/
– Parco nazionale della Majella : https://www.parcomajella.it/
– Archeoclub di Pescara - Giulio De Collibus
– La gente di Abbateggio e delle Valli à Caramanico Terme, Pro Loco di Abbateggio, Abbacafé,
– ESRA - Thierry Collard, Bernard Mons
– CIRM - François Paris, Sigrid Cazorla, Georges Gaeta
– CNRS CEPAM UMR 7264  - Martine Regert, Isabelle Théry, Michel Lauwers
– UCA IDEX Jedi – Académie 5 : Alban Fournier, Tobias Scheer, Charlotte Bauchet,
– le staff du Faculty Club : http://univ-cotedazur.fr/fr/international/welcome-center/logement/faculty-club/
– l’Office of international Scientific Visibility : http://univ-cotedazur.fr/en/international/isv#.W1NMXtIzaUk
– Fabio Fusco pour le titre du film
– l’équipe franco-italienne de recherche pluridisciplinaire à Valle Giumentina
– page WEB EFR http://www.efrome.it/la-recherche/archeologie/valle-giumentina-italie.html
– nos bénévoles aimés.