Olivier Langlois

CR, CNRS – STEP

Généralités


Jusqu’en 2014, l’ensemble de ma recherche portait sur le passé récent du bassin tchadien méridional (thème 1). La dégradation des conditions de sécurité causée par l’insurrection de la secte Boko Haram m’a amené à étendre ma recherche à une autre région, la moyenne vallée du Nil, et à une autre période, le Néolithique. C’est ainsi que, depuis 2014, je participe à la coordination d’un programme consacré aux sociétés du Néolithique Moyen et Final de Haute-Nubie, une région localisée au nord du Soudan (thème 2).

Thèmes de recherche


Thème 1 : Archéologie historique des sociétés et des savanes soudaniennes d’Afrique centrale

Le peuplement des savanes soudaniennes d’Afrique centrale, tel qu’il se présente aujourd’hui, est le produit d’une série d’événements et de processus (politiques, migratoires, climatiques, sanitaires…) largement interconnectés, intervenus au cours des derniers siècles. Quoique récentes, ces évolutions restent très mal connues, car la plupart des régions où elles sont intervenues ne sont renseignées par les sources écrites qu’à partir du 19e siècle. Dans ce contexte, les sources orales et l’archéologie apparaissent comme les deux principales sources documentaires. Ma recherche vise donc à porter l’éclairage de l’archéologie sur l’histoire récente du bassin tchadien méridional : nord du Cameroun, sud du Tchad et nord-est du Nigéria. Elle intéresse tout à la fois l’histoire des sociétés et celle des milieux qu’elles ont exploités et transformés selon des modalités très variées. Les études engagées font largement appel à l’ethnoarchéologie et s’appuient, autant que possible, sur les sources orales et les informations ethnographiques et géographiques disponibles. Plus généralement, elles visent à une exploitation optimale des multiples opportunités méthodologiques offertes par les régions soudaniennes.

Une approche holistique, des axes privilégiés : Les sociétés soudaniennes contemporaines rendent compte d’une interpénétration des sphères sociale, économique, technique, religieuse… telle qu’il serait illusoire d’espérer les comprendre autrement que dans leur globalité. Les sociétés qui les ont précédées, et dont elles sont issues, partageaient sans aucun doute cette caractéristique. Comme leurs héritières, elles demandent donc à être abordées en adoptant une approche holistique. Pour ce faire, il convient de diversifier autant que possible les thématiques de recherche, considérées comme autant de fenêtres ouvertes sur les sociétés anciennes à éclairer. Plusieurs thématiques, particulièrement importantes dans le contexte régional, et qui ont déjà fait l’objet d’études spécifiques (cf. bibliographie), peuvent ainsi être cités :

  • Histoire sociale (processus de hiérarchisation, endogamie des « forgerons »),

  • Systèmes techno-socio-économiques (métallurgie du fer),

  • Organisation et modélisation spatiales (inter-site, intra-site),

  • Systèmes de subsistance et agrosystèmes,

  • Histoire des techniques et de leurs produits (poterie, métallurgie, vannerie, préparations alimentaires, sel de potasse),

  • Histoire du peuplement,

  • Pratiques funéraires et religions,

  • Histoire des paysages et anthropisation des milieux (dynamique de la végétation ligneuse),

  • Méthodologie (développement d’approches et de méthodes adaptées au contexte soudanien ; rapports entre sources orales et information archéologique…)


Deux terrains d’études : Les travaux archéologiques engagés ont essentiellement concerné deux régions aux conditions climatiques, biogéographiques et démographiques contrastées : (1) les piémonts orientaux des monts Mandara et les plaines adjacentes (région de l’Extrême-Nord) ; (2) la haute vallée de la Bénoué (région du Nord), et plus particulièrement le massif de Djaba (ou Hosséré Djaba) et ses environs, aujourd’hui partie du Parc National de la Bénoué. Si l’exploitation des données acquises donnera lieu à de nouvelles publications, aucune nouvelle recherche de terrain n’est prévue en raison de l’insécurité qui affecte la zone.

Thème 2 : L’évolution des sociétés de Haute-Nubie (Soudan), du Néolithique Moyen au Pré-Kerma (5e et 4e millénaires BCE)

A cours du 5e et du 4e millénaires, le Northern Dongola Reach, une section de la moyenne vallée du Nil située au nord de la ville de Dongola (Soudan), a été le cadre d’importantes évolutions culturelles, économiques et sociales : passage du Néolithique au pré-Kerma ; rôle croissant de l’agriculture ; complexification sociale… Ces évolutions s’inscrivent dans un processus plus général qui, quelques siècles plus tard, conduira au royaume de Kerma (Yam). Bien qu’elles initient un processus qui connaîtra des développements inégalés à l’échelle de l’Afrique à ces périodes anciennes, ces évolutions restent mal connues. Cette méconnaissance a de multiples causes : un manque de publication des fouilles anciennes ; un désintérêt pour les sites d’habitat ; une quasi-absence d’information concernant le 4e millénaire, une période qui fut le cadre de changements majeurs…

Depuis 2014, dans la perspective générale d’éclairer ces évolutions, une série de travaux ont été engagés dans le cadre du programme Kadruka (cf. lien), une mission archéologique de la SFDAS (Section Française des Antiquités du Soudan) actuellement financée par le QSAP (Qatar Sudan Archaeological Project). Placé sous la responsabilité collégiale de deux archéologues (O. Langlois, CEPAM et Ph. Chambon, UMR 7206) et d’un anthropologue (P. Sellier, UMR 7206), ce programme, réunit de nombreux chercheurs et étudiants rattachés à différents laboratoires (CEPAM, UMR 7206, ArScAn, Archéorient…). Outre ma participation à la coordination des opérations, mon activité porte sur l’étude de la céramique (en collab. avec Gilles Durrenmath, CEPAM), sur la publication du cimetière KDK1 (fouilles : J. Reinold), et sur la compréhension de la distribution et de l’organisation des implantations néolithiques et pré-Kerma (settlements pattern) encore épargnées par les travaux agricoles.

O. Langlois_Bibliographie

Production scientifique (écrite) depuis 2011

Langlois Olivier, 2017. Vers une histoire du "culte des crânes" au sud du bassin tchadien : approche ethnoarchéologique, In : Rites et religions dans le Bassin du Lac Tchad., Actes du XVIe Colloque International du réseau Méga-Tchad (Tilburg, Pays-Bas), (ed. Guitard E . Van; Beek; W.), Paris, Leiden, Karthala / Afrika-Studiecentrum, 159-184. (CHAP)

Langlois Olivier; Sardi Innocent Abdoul; Hassimi Sambo, 2017. Quelles étaient les fonctions des plateformes de Djaba-Hosséré (Nord-Cameroun) ? Eclairages archéologique et ethnographique sur une question restée sans réponse. Afrique, Archéologie et Arts, 13, 59-76. (ACL)

Maines Emma; Sellier Pascal; Chambon Philippe; Langlois Olivier, 2017. Burying Children and Infants at Kadruka 23: New Insights into Juvenile Identity and Disposal of the Dead in the Nubian Neolithic, In : Children, Death and Burial, Archaeological Discourse, (ed. Murphy E.; Le Roy M.), Oxford, Oxbow books, 43-56. (CHAP)

Raimond Christine; Garine Eric; Langlois Olivier, 2017. Territoire et biodiversité : mises en patrimoine et anticipation des acteurs. Une relecture à partir de la Haute Bénoué (Cameroun. Bulletin de l’Association des Géographes Français – géographie, 2017 (2), 211-227. (ACL)

Langlois Olivier, 2016. Sépultures individuelles et collectives dans les montagnes du Nord-Cameroun : réflexions autour de deux modèles de "machines à ancestraliser", In : Qu'est-ce qu'une sépulture ? Humanités et systèmes funéraires de la préhistoire à nos jours, (ed. Lauwers Michel; Zémour Aurélie), Antibes, APDCA, 431-449. (CHAP)

Maines Emma; Sellier Pascal; Chambon Philippe; Langlois Olivier, 2015. New Insights into Juvenile Identity and Disposal of the Dead in the Nubian Neolithic, In : Proccedings of the 21st annual meeting of the European Association of Archaeologists (EEA). (ACTI)

Langlois Olivier; Raimond Christine; Garine Eric, 2015. S'ancrer dans un territoire ou s'en affranchir. Pourquoi deux sociétés apparentées d'agriculteurs itinérants (Duupa et Dìì) du Nord-Cameroun ont-elles adopté deux stratégies opposées?, In : Les systèmes de mobilité de la préhistoire au moyen-âge, (ed. Naudinot Nicolas; Meignen Liliane; Binder Didier; Quérré Guirec), APDCA, 409-423. (ACTI)

Langlois Olivier, 2015. Le bassin du lac Tchad durant la préhistoire. Passages, 183 (n° spécial), 88-89. (AP)

Langlois Olivier, 2015. Des pâtes argileuses au service de l’histoire du peuplement des massifs montagneux du bassin tchadien méridional : identification, justification et utilisation d’un « marqueur de migration », , In : Preserving African Cultural Heritage: Proceedings of the 13th Congress of the Panafrican Archaeological Association for Prehistory and Related Studies (PAA),, (ed. THIAW I; BOCOUM H.), Dakar, IFAN, vol. 93, (Mémoires de l'IFAN), 41-51. (CHAP)

Langlois Olivier; Sardi Innocent Abdoul, 2014. La circulation du fer depuis le pays dìì au début du XXème siècle : systèmes techniques, organisations socio-économiques et réseaux d’échanges, In : Les échanges et la communication dans le bassin du lac Tchad, (ed. Baldi Sergio; Magrin Géraud), Naples, Studi Africanistici, 6 vol., (Ciado-Sudanese), 133-159. (CHAP)

Magrin Géraud; Arditi Claude; Baldi Sergio; Langlois Olivier; Raimond Christine, 2014. De la circulation d'outils lithiques au web 2.0 : études pluridisciplinaires des échanges et de la communication dans le bassin du lac Tchad, In : Les échanges et la communication dans le bassin du lac Tchad, (ed. Baldi Sergio; Magrin Géraud), Naples, Studi Africanistici, vol. 6, (Ciado-Sudanese), 23-43. (CHAP)

Langlois Olivier, 2014. Vers une histoire du "culte des crânes" au sud du bassin tchadien : approches ethnoarchéologqiues, In : Actes du XVIe Colloque International du Réseau Méga-Tchad, (ed. Van Beek Walter; Van Dalen Doritt; Guitard Emilie). (ACTI)

Raimond Christine; Langlois Olivier; Garine Eric, 2014. S'ancrer dans son territoire ou s'en libérer : comment deux sociétés apparentées (Duupa et Dìì en sont-elles arrivées à adopter des stratégies aussi opposées ?, In : Actes des XXXVèmes Rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes d'Antibes : les systèmes de mobilité de la Préhistoire au Moyen Âge, (ed. Naudinot Nicolas; Meignen Liliane; Binder Didier), Antibes, APDCA, 61-78. (ACTI)

Langlois Olivier, 2013. Quand les « objets muets » prennent la parole: L’archéologie au service de l’histoire des sociétés des piémonts orientaux des monts Mandara (Cameroun), In : L'écriture de l'histoire en Afrique. L'oralité toujours en question, (ed. Gayibor Nicoué; Juhé-Beaulaton Dominique; Gomgnimbou M.), Paris, Karthala, 87-115. (CHAP)

Langlois Olivier; Seignobos Christian; Anderson Patricia, 2013. Vers une histoire du « sel de potasse » dans le nord du Cameroun : observations préliminaires, In : Regards croisés sur les outils liés au travail des végétaux = An interdisciplinary focus on plant-working Tools. Actes des XXXIIIe Rencontres internationales d'archéologie et d'histoire d'Antibes, 23-25 octobre 2012, (ed. Anderson Patricia C.; Cheval Carole; Durand Aline), Antibes, APDCA, 279-297. (ACTI)

Le Hô Anne-Solenn; Duhamel C.; Marescot Olivier; Langlois Juliette; Sablier Michel; Regert Martine; Daher Céline; Bellot-Gurlet Ludovic; Paris Céline; Jaillard D.; Jacquin A.; André G.; Desroches J.-P., 2013. Caractérisation, compréhension des mécanismes d'altération et conservation des laques asiatiques issus de contexte archéologique et muséal, In : Actes du colloque "Sciences des matériaux du patrimoine culturel", 51-56. (ACTN)

Langlois Olivier, 2012. Le temps des royaumes (IXe-XIXe siècle), In : Atlas de l'Afrique : Tchad, (ed. Raimond Christine; Magrin Géraud), Paris, éditions du Jaguar, 86-87. (AP)

Langlois Olivier; Brunet Michel, 2012. Préhistoire, In : Atlas de l'Afrique : Tchad, (ed. Raimond Christine; Magrin Géraud), Paris, éditions du Jaguar, 84-85. (AP)

Langlois Olivier; Doutoum Mahamat Adoum, 2012. Histoire contemporaine, In : Atlas de l'Afrique : Tchad, (ed. Raimond Christine; Magrin Géraud), Paris, éditions du Jaguar, 88-89. (AP)

Langlois Olivier, 2012. The development of endogamy among Smiths of the Mandara mountains eastern piedmont: myths, history and material evidence, In : Metals in Mandara Mountains: society and culture, (ed. David Nicholas), Trenton NJ, Africa World Press, 225-255. (CHAP)

Langlois Olivier, 2012. L’endogamie des forgerons dans les monts Mandara: origine et réification d’un concept nomade, In : Métallurgie du fer et sociétés africaines. Bilans et nouveaux paradigmes dans la recherche anthropologique et archéologique,  [colloque organisé à Aix-en-Provence, les 23 et 24 avril 2010], (ed. Robion Caroline; Martinelli Bruno), Archaeopress, (BAR International Series, vol. 2395), 33-45. (ACTI)