Carlo Mologni

Doctorant – DYNAPP & STEP
Doctorant GEOAZUR-UMR7329/CEPAM-UMR7264

Une approche multidisciplinaire à la compréhension de la coévolution Homme-climat : Changements hydro-climatiques et adaptations humaines dans la Corne de l’Afrique au cours des derniers 20.000 ans  


Directrice de Thèse : Marie Revel (GEOAZUR-UMR7329)
Co-directrice de thèse : Lamya Khalidi (CEPAM-UMR7264)
Date de début : 01/10/2017

La Corne de l’Afrique est, depuis longtemps, au cœur de la compréhension de l’évolution humaine et de son interaction avec les écosystèmes. Les écosystèmes et les contextes géologiques et hydrographiques du Rift africain ont fortement participé aux événements clefs de l’Histoire de l’Homme : l’évolution des premiers hominidés, les migrations des premiers Homo sapiens et le phénomène plus récent de la diffusion des pratiques agro-pastorales en Afrique.

Dans la Corne de l’Afrique, la succession d’oscillations climatiques humide et aride, voire hyperaride au cours des derniers 20.000 ans a offert des écosystèmes favorables au développement des sociétés et aux nouvelles pratiques et économies de subsistance, mais aussi l’aridité des environnements a pu susciter l’abandon des terres et les migrations des populations. Les nombreux témoins archéologiques, ainsi que la conservation exceptionnelle des archives sédimentaires lacustres et deltaïque du Nil permettent d’évaluer, à travers le temps, l’impact des changements climatiques sur l’évolution biologique et sociale de l’Homme et vice versa.

En utilisant une approche multidisciplinaire qui combine la paleolimnologie-géochimie pour l’étude du paléoclimat, la géomorphologie pour l’étude de l’évolution du paysage et la micromorphologie du sol pour l’étude des sites archéologiques dans le contexte d’un bassin lacustre au centre de l’Afar éthiopien et djiboutien (Ethiopie), l’objectif de cette thèse est donc de reconstituer les variations hydro-climatiques régionales et leur  impact sur les modes de vie, les stratégies économiques et sur les déplacements des populations préhistoriques depuis la dernière période glaciaire. Cette approche permettra de croiser l’étude de différents marqueurs sensibles aux interactions Homme-climat au cours des derniers 20.000 ans pour mieux comprendre les scénarios passés et futurs d’adaptation de l’Homme et des écosystèmes face à la pression des changements climatiques terrestres.

 

Production scientifique (écrite) depuis 2011

Porraz Guillaume; Tomasso Antonin; Mologni Carlo; Audiard Benjamin; Hoareau Leila; Julien Marie-anne; Padovan Marco; Sardelli Giorgia; Simon Patrick; Purdue Louise, 2018. La fin du Pléistocène et le début de l’Holocène dans la vallée du Jabron (Var, France) : une première note sur les occupations humaines à la Baume de Monthiver. Bulletin de la Société Préhistorique Française, 115 (2), 390-393. (ACL)

Bastian Luc; Revel Marie; Vigier Nathalie; Bayon Germain ; Mologni Carlo ; Khalidi Lamya , 2018. Variations hydro-climatiques en Afrique du Nord-Est depuis 32 000 ans : impact sur l’environnement et l’homme. In From refugia to oases: living in arid environments from prehistoric times to the present day, In : Des refuges aux oasis : vivre en milieu aride de la Préhistoire à aujourd’hui. XXXVIIIe rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes, (ed. Purdue Louise; Charbonnier Julien; Khalidi Lamya), Antibes, Éditions APDCA. (CHAP)