Accueil > Projet > Objectifs scientifiques et justification de l’intervention

Objectifs scientifiques et justification de l’intervention

Can Blai, un important site archéologique des Iles Baléares

Il s’agit de l’un des plus importants sites archéologiques des Iles Baléares. Or, plus de trois décennies après sa fouille, les nombreux travaux de la communauté scientifique qui font référence à ce monument ne se se trouvent dans aucune véritable publication scientifique. Can Blai est encore une énigme pour les chercheurs qui connaissent son existence et un site inconnu pour des nombreux spécialistes des structures défensives de l’Empire romain.

Un double point d’interrogation plane sur le monument concernant sa date de construction et l’utilisation du camp.

La majeure partie du mobilier céramique trouvé lors des fouilles fournit une fourchette chronologique, en l’absence de l’étude finale, que nous avons mise en synchronie ou de peu postérieure au dépotoir de l’Avenue d’Espagne 3 d’Ibiza, qui a été daté entre 240 et 260 après J.-C. (Gonzalez Villaescusa 1990, 1993). En outre, la typologie architecturale, qu’on retrouve dans d’autres forts de caractéristiques similaires en Afrique du Nord, correspond à la même époque ou de l’époque byzantine.

JPEG - 361.2 ko
Quadriburgium bizantin de Qsar Lemsa, © RGV
JPEG - 381.4 ko
Quadriburgium bizantin de Qsar Lemsa, © RGV

Le deuxième point d’interrogation sur Can Blai concerne l’hypothétique inachèvement de l’édifice en raison de l’absence de 9 mètres de mur, ce qui a conduit à se demander si le bâtiment a été effectivement utilisé.

Les implications de ces deux questions dans l’interprétation des vestiges sont essentielles. Les matériaux collectés par les fouilles de 1979 et 1980 peuvent être résiduels d’un site qui a précédé la construction du castellum, et celui-ci peut être d’époque byzantine, ou bien le mobilier correspond à la période d’utilisation du fortin et il aurait été construit à la fin du troisième siècle, ou bien au IVe siècle après J.-C.
L’intervention que nous proposons présente donc un double objectif : dater précisément l’établissement et déterminer s’il a été achevé et utilisé. La recherche archéologique de 1979/1980 a laissé une bonne partie du site non fouillée et, en dépit d’une faible puissance stratigraphie préservée, une nouvelle fouille peut permettre de résoudre les relations possibles entre les couches archéologiques et les éléments de l’architecture de l’édifice. Un autre aspect important est la caractérisation chronologique de la construction. Une analyse planimétrique et l’examen des influences architecturales nous permettront de situer dans le temps le bâtiment de Can Blai.

Un objectif tout aussi important mais indirect de ce projet est d’ordre pédagogique. A savoir que, les enquêtes autour du site, et d’autres projets à venir dans Formentera ou Ibiza, fassent partie d’une expérience pédagogique dans les domaines des techniques de fouille, prospection et médiation culturelle.

L’un des porteurs du projet, professeur à l’Université de Nice, est responsable, avec d’autres collègues également impliqués dans ce projet, de la formation universitaire en histoire de l’Art et de l’Archéologie. De même, nous avons la responsabilité de la Licence Professionnelle Guide Conférencier (LPGC) [1]. Dans cette licence, nous formons les étudiants à la médiation culturelle, comme guides du patrimoine, de l’art ou de l’archéologie, en trois langues, le français et l’anglais, et, au choix, l’allemand, l’italien ou l’espagnol. Les étudiants de cette formation pourront choisir le chantier de Formentera comme lieu de réalisation de leur stage obligatoire et sujet de leur rapport final pour obtenir le diplôme.

À cet égard, lors de la fouille et des prospections, en raison de la dimension internationale de l’école d’été, nous espérons que les fouilles pourront être visitées, pendant les travaux, à l’aide de guides, formés spécialement pour l’occasion et sélectionnés parmi les participants. Le contenu des interventions sera centré sur une introduction aux recherches sur l’histoire du site, le contexte de la protection des frontières et des mers au bas Empire et les objectifs des fouilles en cours.



Partenaires

logo Museu Arqueològic d'Eivissa i Formentera Logo Consell Insular de Formentera logo Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264 logo fondation unice logo Pronoia logo Casa de Velasquez logo Musée de Mougins

Nous contacter

CEPAM – UMR 7264
Pôle universitaire SJA 3
24 av, des Diables-Bleus
F – 06357 Nice Cedex 4
tél : +33 (0)4 89 88 15 20
ou par le :
formulaire de contact